Accueil Mieux gérer l'eau Traitement de l’eau au Malawi

Traitement de l’eau au Malawi

122
1
SHARE

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous présenter un article très intéressant rédigé par Gwenael Prié et Lionel Goujon, sur leur blog « les voyageurs de l’eau », hébergé chez Liberation. Il y est question d’une solution curative pour la gestion de l’eau. Une solution de traitement de l’eau, un traitement pour la rendre potable.

L’article est passionnant car il se déroule au Malawi, Afrique. Les deux protagonistes évoquent WaterGuard, une bouteille bleue contenant 200ml de produit pouvant purifier l’eau.

Le plus étonannt, derrière ce produit qu’ils apercoivent sur un panneau publicitaire, c’est qu’il soit géré et commercialisé par une ONG :

Un médecin, finalement, nous précise que derrière ce produit se trouve une ONG nommée PSI. Qu’une ONG vende des produits de première nécessité au lieu de les distribuer gratuitement, dans un pays où une personne sur 5 vit avec moins d’un dollar par jour, il y a là de quoi étonner ! Nous décidons d’aller à la rencontre de cette organisation. Direction Blantyre, la capitale économique du pays, à presque deux jours de route vers le sud.

A la rencontre d’un responsable de cette ONG, population services international (PSI), les français apprennent que l’organisation étudie les comportements et essaie de combler au mieux les difficultés de la population. La solution promue par PSI est d’inciter les habitants à traiter l’eau avec Waterguard sur le lieu même de consommation. Mais un obstacle majeur, pour cette population d’Afrique, c’est le prix.

Or face à des ventes limitées, l’ONG n’a pas fait d’efforts de prix, et commercialise cette bouteille

12cts… Andrew Miller nous précise toutefois qu’ils sont très souvent subventionnés et parfois distribués gracieusement via les professionnels de la santé. Waterguard est ainsi fourni gratuitement pendant la saison des pluies dans les régions à risque d’épidémie de choléra. Mais, selon l’ONG, non seulement les gens ont plus tendance à valoriser et à utiliser le produit lorsqu’ils doivent l’acheter, mais la mise en place d’une filière économique saine est la seule manière d’assurer la pérennité de l’initiative.

Social et finances peuvent faire bon ménage, mais lorsque l’on sait qu’une femme de ménage interrogée sur 10 seulement utilise le produit… il y a de la marge de progression.

L’autre raison de la non utilisation du produit, c’est sa complexité perçue. Les gens ne l’utilisent pas par « peur ». Voila pourquoi des spots de ce genre fleurissent :

1 commentaire

  1. je veux savoir comment traiter de l’eaupour povpoir partager aux autre personnes la connaissance sur le traitement de l’eau al’aide du jif du clhorox ect.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here