Traitement de l’eau

Douchette économique filtrante EVA : économiser l’eau tout en la purifiant

douchette EVANous vous avons parlé dans plusieurs articles des appareils vous permettant de réaliser des économies d’eau. Ils sont efficaces pour diminuer votre facture d’eau et protéger l’environnement, mais n’améliorent pas la qualité de l’eau.

Malheureusement, on sait que la qualité de l’eau dans nos villes n’est pas toujours exemplaire. Médicaments, traitements hormonaux, pollution des canalisations…de nombreux facteurs impactent négativement la qualité de l’eau.

Il existe désormais un pommeau de douche capable de vous procurer une eau saine et pure, tout en réalisant jusqu’à 30% d’économies sur votre facture d’eau : le pommeau de douche EVA.

Lire la suite »

 

 

Mots clefs: ,

Vous pouvez laisser un commentaire ou vous inscrire au flux RSS.


Quelle température et quelle qualité d’eau pour votre thé ?

Quelle est la température d’eau idéale pour l’infusion de votre thé ? Sur certains sachets de thé, cette information est disponible, ce n’est pas le cas de tous les thés vendus dans le commerce. Au cas ou cette information vous manque, ajoutez donc cette page à vos favoris pour retrouver en un clin d’oeil ces températures « repères » pour votre thé.

Lire la suite »

 

 

Mots clefs: , , , ,

Vous pouvez laisser un commentaire ou vous inscrire au flux RSS.


Réutiliser 95% des eaux utilisées au cours d’un processus industriel ? C’est possible

Le traitement des eaux industrielles, de l’alimentation au traitement des eaux usées, en passant par le conditionnement, est mal desservi. Les carences qui en résultent ne permettent pas aux usines de fabrication de réaliser des niveaux d’économie optimums.
À l’opposé du traitement des eaux urbaines et rurales, celui du traitement des eaux industrielles exige une considération propre à chaque cas. L’arsenal des moyens de traitement est beaucoup plus étendu et les façons de les combiner, considérablement plus grandes. Aucun cas industriel ne les regroupe tous, mais il faut les avoir tous à portée de l’esprit pour apporter à un cas spécifique la solution la plus appropriée. En matière d’eaux industrielles, la vue d’ensemble fait partie intégrante de la spécialisation. Le but du traitement des eaux usées est d’éliminer les résidus polluants pour rétablir la qualité première et naturelle de l’eau.

Les normes devenant de plus en plus sévères, les contingents prescrits sont souvent dépassés lors d’un déversement des eaux usées dans les canalisations.

Les industries, de par leurs différences, ont des besoins en eau différents, même si les grandes catégories d’eau utilisée restent identiques :

Aujourd’hui, seulement 1 à 2 % des eaux usées sont recyclées pour être réutilisées. Les 98 à 99 % restants sont traitées puis rejetées dans le milieu naturel. Face à ce constat, Cédric Fontaine et William Maufroy ont mis au point de nouvelles solutions d’optimisation de la ressource en eau pour les industriels.

Le Wô est une solution qui n’a pas d’équivalent sur le marché en raison :

1/ de ses performances :
– jusqu’à 0 % de rejet d’eaux usées,
– jusqu’à 95 % des eaux de process réutilisées,
– qualité des eaux traitées inférieure à 5 ppm.

2/ de ses résultats :
– économie d’eau jusqu’à 100 % de la consommation,
– forte réduction des taxes d’assainissement,
– retour sur investissement dès 2 ans.

3/ du procédé :
contrairement aux systèmes d’épurations classiques fonctionnant sur la base du traitement et de la suppression des polluants, le Wô a pour principe de séparer et concentrer le polluant et extraire l’eau pure à partir de l’effluent traité. Plus qu’une révolution technologique, l’innovation du Wô repose sur une nouvelle approche ‘intellectuelle’ de la gestion des eaux usées. Elle permet de fonctionner en circuit fermé en
réutilisant l’eau à l’infini.

Le concept du Wô est né de la rencontre entre Cédric Fontaine et William Maufroy, deux jeunes entrepreneurs spécialistes des problématiques ‘eau’ depuis plus de cinq ans. C’est à l’occasion de ses chantiers de récupération d’eau de pluie que Cedric Fontaine, dirigeant d’Inovaren, a constaté que la logique actuelle de la gestion de l’eau est inadaptée aux industries, fortes consommatrices d’eau dans leur process. Les solutions proposées ne répondaient pas aux exigences de performances économiques et environnementales. Elles présentaient trop de gâchis et de pertes !

Le jeune entrepreneur souhaitait trouver une solution permettant de réutiliser la ressource à l’infini et ainsi rendre le site industriel autonome en alimentation d’eau.

Pour l’innovation, Cédric Fontaine s’est naturellement tourné vers William Maufroy qui travaille sur ces questions à travers son bureau d’études depuis plusieurs années. Pour l’ingénieur en traitement des eaux, l’enjeu actuel réside dans une logique de réemploi. Le nouveau procédé devait également répondre à des critères techniques, économiques et réglementaires. Un défi que les deux hommes ont réussi à relever en janvier 2009 après deux années de recherche.
Cédric, fondateur d’Inovaren et William Maufroy, fondateur d’Ingeneo, ont créé en décembre 2008 2ô Innovation pour exploiter les solutions du Wô à travers la marque Inovaren.

Pour en savoir plus :

 

 

Mots clefs: , , ,

Vous pouvez laisser un commentaire ou vous inscrire au flux RSS.


Fontaine filtrante : conseils pour acheter une fontaine à eau

La fontaine à eau filtrante EVA est un nouveau type de fontaine à eau arrivant en Europe. Elle a fait ses preuves dans des conditions « extrêmes », en Afrique et en Asie depuis plus de 5 ans ou le traitement de l’eau est primordial.

Fontaine filtrante : une solution naturelle

Les procédés de filtration des fontaines à eau filtrante EVA (dont les brevets internationaux sont déposés) sont accrédités par des organismes de contrôle qualité de notoriété internationale. Le système de filtration est respectueux de l’environnement. Conçue à partir de matières plastiques recyclées et neutres (qualité alimentaire) pour sa structure, la fontaine filtrante EVA purifie l’eau au travers de 8 à 11 étapes de filtration.

Fontaine filtranteLa fontaine filtrante EVA possède des éléments actifs issus de produits naturels, qui permettent d’éliminer les substances indésirables potentiellement présentes dans l’eau du robinet, et ceci dans des proportions allant de 70 à 100% . Exemples de substances pouvant être filtrées par la fontaine à eau filtrante.

Une eau stérilisée tout le temps

L’intérêt de disposer d’une fontaine filtrante à domicile est de pouvoir profiter d’une eau pure au quotidien. Mais outre le processus de filtration, c’est aussi le stockage de l’eau qui est important. En effet, une fois mise en carafe ou pichet, sachez que l’eau doit être consommée dans les heures qui suivent. Sinon, l’eau stagne et risque d’accumuler des bactéries.

La plupart des fontaines filtrantes (c’est le cas de la fontaine à eau EVA) vous assurent une stérilisation permanente de l’eau filtrée. Dans le cas de la fontaine à eau EVA, la stérilisation de l’eau est possible grâce à un principe actif breveté (VSM 3000) ainsi qu »à la reminéralisation. Ces processus permettent d’obtenir une eau au pH de 7.3 / 8.3, limpide et agréable à consommer pour la boisson, la cuisine, vos cafetières, théières, etc… Voici ci-dessous les utilisations possibles de l’eau filtrée.

Eau filtrée pour la cuisine

Faites la cuisine et utilisez votre fontaine EVA quotidiennement. Vous pouvez par exemple laver et rincer vos fruits et légumes dans une eau débarrassée de toutes les impuretés potentielles. Idéal pour les végétariens, végétaliens. Mais au delà de la toilette des fruits et légumes, ce sont tous les plats et modes de cuisson nécessitant de l’eau qui sont révolutionnés. Cuisinez avec une eau saine, pâtes, riz et cuisine vapeur.

Une eau filtrée est la meilleure solution pour respecter la qualité originelle des produits bio , en ne dénaturant pas le goût et la qualité de vos aliments.

Eau filtrée et thé

Vous êtes un passionné de thés raffinés aux saveurs uniques et envoûtantes, vous attachez une importance toute particulière au rituel de préparation et de présentation… Ne gâchez pas ces instants particuliers vous accordant ces moments de détente. Vous accordez une attention particulière au choix de votre thé et la qualité de l’eau que vous utilisez sera primordiale. N’hésitez plus en versant dans votre théière une eau filtrée approximativement ! Faites-vous plaisir en emplissant votre théière d’une eau chaude frémissante, si précieuse et filtrée avec votre fontaine EVA !

Un PH idéal, une eau dont la dureté est réduite à son maximum, grâce à votre fontaine EVA, révéleront ces saveurs que vous n’aurez certainement jamais obtenues jusqu’à aujourd’hui

Utilisez votre fontaine filtrante pour votre café

Pour votre percolateur, ou bien pour votre machine expresso, en utilisant l’eau filtrée par votre fontaine EVA, vous apporterez à votre café de toute origine, qu’il soit de consommation quotidienne ou de dégustation, un goût authentique et inégalé.

Votre eau réellement filtrée et purifiée par la fontaine à eau, débarrassée de toutes les substances pouvant occasionner dépôt de calcaire et tartre, ne provoquera plus ces pannes ou réduction de pression constatée par chacun d’entre nous. Avec votre eau filtrée par votre fontaine à eau, régalez-vous enfin d’un café révélant saveurs et arômes naturels…

Arrosez vos plantes avec une eau filtrée

Vos plantes, que vous arroserez en fonction des espèces et des saisons, nécessitent une eau tempérée (23°C à 25°C), souvent améliorée d’engrais naturels ou « bio » de préférence.

Débarrassée de ses excès de calcaires mais suffisamment riche en minéraux indispensables à leur métabolisme, l’eau obtenue avec le système de filtration d’une fontaine filtrante procure à vos plantes un développement optimal tout au long des saisons, qu’elles soient en période de repos végétatif ou de croissance saisonnière.

Eau filtrée pour vos animaux de compagnie

Chaque jour, vos animaux de compagnie boivent une quantité d’eau non négligeable… Chien, chat ou oiseau, chacun d’entre eux est sensible à la qualité de l’eau qu’ils consomment.

Ne les négligez pas, offrez-leur le meilleur, offrez-leur une eau réellement filtrée, purifiée et reminéralisée, grâce à votre fontaine filtrante. Quotidiennement, apportez-leur équilibre et bien-être, en leur procurant une nourriture adaptée, accompagnée d’une eau à disposition en quantité suffisante et agréable à consommer. Une eau filtrée contribue à leur apporter sels minéraux et substances naturelles indispensables à leur développement.

Vos rongeurs, (cochons d’Inde, hamsters, chinchillas, souris…) sont particulièrement exigeants quant à la qualité de l’eau qui leur est présentée ! Le PH et la dureté de l’eau obtenue après filtration avec votre fontaine filtrante en fera la boisson idéale pour une bonne santé pendant de longues années.

Acheter une fontaine à eau

Pour acheter une fontaine à eau filtrante, vous pouvez choisir parmi les 2 modèles disponibles sur le site Bien et Bio.

 

 

Mots clefs: , , , ,

Vous pouvez laisser un commentaire ou vous inscrire au flux RSS.


Ioniseur d’eau : conseils pour un achat ioniseur

L’eau alcaline ionisée (ph>7) est désintoxiquante, antioxydante et renforce votre vitalité physique et mentale. Environ 80% des maladies chroniques sont causées par l’alimentation. Les conséquences d’une alimentation trop acide sont encore favorisées par des repas trop rapides et/ou trop abondants (souvent dûs aux exigences de la vie professionnelle moderne).

ioniseur d'eau

Acheter un ioniseur d’eau potable est une solution pour avoir à disposition une eau plus pure et ayant une meilleure action sur notre organisme. Voici le fonctionnement d’un ioniseur d’eau potable, ici le modèle disponible sur la boutique Bien et Bio.

Fonctionnement du Ionisateur d’eau potable

L’eau est purifiée dans un filtre de charbon actif à 6 couches. Ensuite, elle est conduite à travers un filtre rempli de calcium naturel à base de coraux d’Okinawa. L’ eau passe par la section électrolytique où se trouvent des électrodes de titane couvertes de platine. C’est ici qu’intervient le processus électrolytique.

Ce ioniseur d’eau est un appareil sans entretien à l’exception de son unité de filtrage échangeable et une cartouche de calcium. Son installation est simple. Le ioniseur d’eau est autonettoyant. Un voyant lumineux clignote quand il est nécessaire de procéder au remplacement des filtres.

Seul l’usage régulier avec de l’eau fortement calcaire exige un détartrage additionnel.

L’eau réduite, avec un potentiel de réduction de -250mV à -350 mV, a une concentration d’électrons très élevée, ce qui est nécessaire pour éliminer l’oxygène actif et d’autres radicaux libres. Les cellules du corps ne sont pas seulement protégées mais aussi rendues plus résistantes face aux maladies et aux infections.

Les ionisateurs d’eau ionisent les minéraux présents dans l’eau, et ainsi ionisés ils deviennent mieux assimilables par notre organisme. Nous conseillons de boire quotidiennement 1 à 1.5 litres d‘eau alcaline. En l’absence de toute indisposition, nous recommandons de boire par la suite et sous forme de cure de l’eau alcaline à des pH plus élevés.

Attention, précautions d’usage :
Les personnes qui boivent de l’eau alcaline pour la première fois peuvent connaître une courte phase d’accoutumance. (durée réduite).

Acheter un ioniseur d’eau

Notre conseil, un ioniseur d’eau « Rettin Design ».

http://www.bien-et-bio.com/UserFiles/Image/produit/1227266102_1214828276_eau_ionisee.jpgCaractéristiques du ioniseur d’eau

Pour en savoir plus :

 

 

Mots clefs: , , , , , ,

Vous pouvez laisser un commentaire ou vous inscrire au flux RSS.


Douche Anti Chlore : solutions pour une eau moins chlorée !

L’eau du robinet nous arrive traitée. Mais saviez vous qu’une méthode pour traiter notre eau de consommation est le chlore ? Le chlore est en effet efficace pour l’élimination des germes pathogènes et la sécurité sanitaire du transport de l’eau dans les canalisations.

Mais le goût de chlore est souvent pointé du doigt par les consommateurs que nous sommes. Les français considèrent souvent la teneur en chlore comme un critère de qualité primordial. Lisez à ce sujet deux articles sur l’attitude des français face à l’eau.

  1. La consommation d’eau en France
  2. La confiance des français dans l’eau du robinet

Mais saviez vous qu’outre le goût désagréable (plus ou moins prononcé), le chlore est aussi néfaste pour la peau.

Douche sans chlore ?

L’eau chlorée est très agressive et irritante pour la peau et pour les cheveux. Des solutions existent pour éviter cette agression. Deux système : des filtres, mais aussi des douches anti chlore. Zoom aujourd’hui sur la vitadouche, douche anti chlore.

La vitadouche neutralise le chlore contenu dans l’eau qui la traverse à l’aide d’un filtre contenant des cristaux d’acide ascorbique qui se diluent au contact de l’eau. L’acide ascorbique est aussi utilisé comme conservateur alimentaire ! L’eau ne perd pas ses qualités minérales ni nutritives, seul le chlore est éliminé. L’eau de la douche n’est ainsi plus agressive ni irritante.

C6H8O6 + HCLO = C6H8O6 – H2O + HCL

Les douches anti chlore vont procurer de nombreux bienfaits.

1. Les cheveux et la peau sont revitalisés, les cheveux notamment, sont plus souples et plus brillants au contact.
2. La peau est adoucie, la vitamine C retarde le vieillissement.
3. Le goût et l’odeur du chlore dans l’eau est supprimée.
4. Les couleurs sur les cheveux tiennent plus longtemps.
5. L’effet de la peau qui tire à la sortie du bain est effacé.
6. Efficace pour les peaux à problèmes dermatologiques.
7. Réduit les pellicules sur le cuir chevelu.

Douche anti chlore

La dé-chloration a une longue histoire. Ce n’est que très récemment que la dé-chloration par la vitamine C, et plus précisément par l’acide ascorbique qu’elle contient, a été envisagée pour le traitement de l’eau. Ce procédé permet de neutraliser complètement à la fois le chlore et les chloramines.

Une recherche menée par l’association US EPA et l’APHA (American Public Health Association) a montré que l’acide ascorbique (Vitamine C) réagissait rapidement avec le chlore et n’a que des effets limités avec les produits de désinfection.

Pour en savoir plus :

Crédit photo : * Cati Kaoe * et pstarr

 

 

Mots clefs: ,

Vous pouvez laisser un commentaire ou vous inscrire au flux RSS.


Pays Bas : La gestion (complexe) de l’eau

Protection de l’eau, gestion de l’eau souterraine… Aux Pays Bas, la situation est complexe (voir la carte pays bas). Le projet Delta propose des pistes de réflexion pour faire face à cette montée des eaux inéluctables. Ce programme Delta doit remédier à cette situation, avec un renforcement draconien de la sécurité et de l’entretien des nombreuses digues. Il est aussi question d’injecter le long des côtes des bancs de sables artificiels pour repousser l’eau à 1 km.

Mais cette protection de l’eau sans fin, est remise en doutes…

L’eau, ce n’est rien de spécial. Du moins, c’est ce que nous pensons… Mais nous ne faisons pas seulement que boire de l’eau, elle se retrouve dans les toilettes,pour laver nos voitures et nous baigner…. L’eau est tellement évidente, on ne la remarque qu’en cas d’inondations, ou de pénuries…

Ce constat sur l’eau du robinet, est aussi valable pour l’eau de mer.

Au cours d’une chaude journée d’été, la fraîcheur des vagues est la bienvenue, mais si votre cave est remplie d’eau de mer, vous n’allez pas être très content. L’équilibre entre l’eau et la terre est un peu pris pour acquis…

Mais la réalité, c’est que beaucoup de gens travaillent continuellement contre la montre pour assurer qu’aucun barrages ou digues ne vont sauter. La protection de l’eau est une priorité nationale.

Dans un proche avenir,la probabilité des inondations va augmenter. Parce que la terre se réchauffe lentement, la glace des pôles fond, et le volume total d’eau dans les mers et les cours d’eau va augmenter, faisant grimper mécaniquement le niveau. Cette évolution aura des conséquences graves pour la sécurité des personnes vivant dans les zones côtières. Ces changements climatiques auront probablement une énorme influence sur les millions de personnes vivant dans les zones en dessous du niveau de la mer, au Pays-Bas.

Un autre facteur, lié à l’évolution du climat, et auquel les ingénieurs hydrauliques devront faire face, est l’inévitable changement de la météo: les Pays-Bas vont recevoir des températures plus élevées et, par conséquent, des taux de précipitations en hausse.

D’ici à l’an 2100, la température moyenne sera comprise entre 1 et 6 °C de plus qu’aujourd’hui. Bien que les précipitations resteront au même niveau durant l’été, l’hiver, les précipitations augmenteront de 6 à 25 %. En conséquence, les rivières seront surchargées pendant l’hiver. Tous les cours d’eau ne seront pas en mesure de faire face à cette augmentation. La pluie ne sera pas facilement absorbée par le sol, car la population néerlandaise est encore en croissance.

En effet, la croissance, les constructions, cela signifie plus de béton et d’asphalte. L’eau qui ne peut plus se disperser dans le sol en hiver est de nature à causer des problèmes.. Mais paradoxalement, en été, de l’eau qui ne peut se disperser dans le sol contribuera elle à l’assèchement des sols. La pollution de l’eau deviendra très importante.

Carte Pays Bas

A voir, une superbe galerie photo sur le site Deltawerken.

Au cours des dernières années, les néerlandais ont commencé à réaliser qu’il n’y a plus de sens dans cette guerre perpétuelle contre l’eau, pour la repousser encore et encore, il faut trouver de nouvelles solutions, une protection de l’eau ? Si le niveau de la mer augmenter d’1 mètre, augmenter les digues n’est pas une solution possible… Un changement structurel pour les néerlandais face à la gestion de l’eau sera nécessaire pour survivre d’ici quelques siècles.

Le gouvernement a élaboré une nouvelle politique qui vise à donner plus d’espace à l’eau.

Si nous ne faisons pas d’espace supplémentaire pour l’eau maintenant, elle finira par prendre tout l’espace dont elle a besoin de toute façon. Par conséquent, il est préférable de répartir les domaines qui pourraient être mis sous l’eau maintenant, avant qu’il ne soit trop tard. Nous pouvons choisir entre les zones densément peuplées ou les zones faiblement peuplées.

Cette inondation volontaire de certaines zones, qui vise à éviter une inondation violente à long terme, n’est pas bien perçue par tout le monde. Les personnes vivant actuellement dans ces zones inondables potentielles ne sont pas d’accord avec les plans du gouvernement. Cette action est vue comme contre productive. Ce qui a été gagné sur la mer au cours des siècles lui serait rendu….une sorte de protection de l’eau tant combattue jusqu’à maintenant.

Pendant de nombreuses années, l’eau a été éliminée aussi rapidement que possible. Plus elle était évacuée, mieux c’était. L’été extrêmement chaud de 2003 a montré que cette stratégie ne fonctionne pas toujours. L’ouest des Pays-Bas a été tellement asséché que l’eau du Rhin a dû être laissée pour combler ce manque… Si le niveau des eaux souterraines devient trop faible, le sol tourbeux entre Leiden, Rotterdam et Breukelen pourrait se tasser vers le bas (par compactage). Des bâtiments dans le secteur pourraient s’effondrer.

Un autre problème, comme si la situation climatique ne suffisait pas, est le refroidissement à eau pour les stations de production d’électricité. L’eau de refroidissement, lorsqu’elle est rejetée, ne doit pas dépasser plus de30°. Si tel était le cas, l’eau dans les lacs, les rivières pourrait devenir si chaude que les poissons disparaitraient. Les algues bleues augmenteraient considérablement et le botulisme pourrait se développer. Les écosystèmes pourraient être gravement perturbés.

Une solution évoquée consiste à stocker la pluie l’hiver, pour l’utiliser l’été. Mais où stocker cette eau. La meilleure méthode s’avère être de stocker l’eau là où elle est originaire…Dans les provinces du Nord, le Limbourg et la Flandre, les agriculteurs ont placé de petits barrages dans les fossés, de sorte que l’eau de pluie ne s’écoule pas. Le niveau des eaux souterraines augmente et moins d’eau est nécessaire pour arroser.

Compliquée cette protection eau aux Pays Bas, non ?

Pour en savoir plus :

 

 

Mots clefs: , , , ,

Vous pouvez laisser un commentaire ou vous inscrire au flux RSS.


L’Agglomération de Monpellier investit 375 m€ pour moderniser les réseaux d’eaux usées

Pour l’exercice de sa compétence assainissement, l’Agglomération de Montpellier s’est donnée comme objectif de mettre à un niveau d’équipement comparable l’ensemble des communes de son territoire.
Ce niveau d’équipement doit, d’une part, permettre la reconquête et la sauvegarde des milieux naturels, et d’autre part, répondre aux exigences réglementaires. L’investissement de 375 millions d’euros est à la hauteur de l’ambition affichée par Montpellier Agglomération.

Complémentaire du Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT), le Schéma Directeur d’Assainissement (SDA) définit, à l’horizon 2015, les moyens à mettre en oeuvre pour faire face au développement de l’Agglomération et protéger l’environnement naturel, en particulier les ruisseaux, les étangs et le littoral tout en offrant à chaque usager le même service de qualité.

Un outil de planification indispensable

En se dotant d’un Schéma Directeur d’Assainissement, Montpellier Agglomération dispose d’un outil de planifi cation permettant :

Depuis 2002, Montpellier Agglomération travaille sur la mise en oeuvre de ce Schéma Directeur. Après l’étude et le diagnostic des 1 150 km de canalisations et des 27 stations d’épuration de l’Agglomération, des premiers travaux d’urgence ont été lancés et un planning de réalisations a été établi jusqu’en 2015, dans un souci de performance technique et économique de la collecte, du traitement des eaux usées et de la valorisation des boues.

Aujourd’hui, de nouvelles stations sont construites, certaines sont agrandies, d’autres fermées. Au total, 12 stations d’épuration performantes remplaceront les 27 stations initiales, défaillantes pour la plupart. La plus importante est la station maera (150 m²) dont la capacité de traitement est 470 000 équivalents-habitants ; elle se singularise par ses innovations technologiques et le choix d’un émissaire de rejet des eaux traitées (à 95%) à 11km en mer.

Deux intercepteurs (Est et Ouest) sont également en cours de construction pour déconnecter les réseaux séparatifs eaux usées des réseaux unitaires situés sur une partie du territoire. Ces réseaux unitaires seront équipés d’un bassin d’orage de 20 000 m3, également en cours de construction. Ces importants travaux permettront d’améliorer encore le système de collecte de la station Maera.

Pour en savoir plus :

 

 

Mots clefs: , , , ,

Vous pouvez laisser un commentaire ou vous inscrire au flux RSS.


L’attitude des français face à l’eau

A propos de l’eau, les français s’inquiètent sur la quantité d’eau disponible, mais ils sont de plus en plus inquiets sur sa qualité. C’est ce que révèle le 13ème édition du baromètre C.I Eau / TNS Sofres « Les Français et l’eau ».

Crédit photo : Curlylocks

On note ainsi une inquiétude globale sur la quantité de l’eau :

Mais les français font de plus en plus attention :

Les Français se font peu d’illusion sur la qualité de l’eau. 59% estiment qu’elle s’est dégradée depuis 10 ans et 47% craignent que la dégradation des ressources ne se poursuive dans le temps. Exigence croissante, psychose, ou véritable perte de qualité ?

La pollution (évoquée par 63% des sondés) aboutit à une moins bonne qualité de l’eau de consommation.

La prise en charge de la dépollution ne fait pas débat. Cependant, 52% des Français se disent prêts à payer l’eau plus chère pour préserver la qualité de la ressource et 45% sont opposés à cette idée. Toutefois, 74% estiment normal que les consommateurs soient facturés pour la dépollution des eaux usées.

La dépollution des eaux usées reste cette année encore un sujet très mal maîtrisé. Le circuit de l’eau domestique semble mal maitrisé… Nous allons, sur ce blog, nous attacher à le détailler et vous informer. Il est nécessaire d’être plus pédagogique car 55% des Français pensent que les eaux usées sont retraitées directement en usine pour produire de l’eau potable (ce qui est faux).

63% des Français se disent mal informés sur tous les domaines qui concernent l’eau, en particulier sur les sujets touchant à sa qualité, ses normes et ses contrôles.

Pour en savoir plus :

L’édition 2008 du baromètre C.I.EAU/ TNS SOFRES a été réalisée dans les mêmes conditions que les précédentes, auprès de 1977 individus de 18 ans et plus, représentatifs après pondération de la population française âgée de 15 ans et plus, du 7 novembre au 29 décembre 2007. Les entretiens ont été menés en face à face, à domicile.

 

 

Mots clefs: , ,

Vous pouvez laisser un commentaire ou vous inscrire au flux RSS.


Traitement de l’eau

eau

Le traitement de l’eau peut signifier trois choses :

Il existe plusieurs systèmes et appareils pour effecteur un traitement de l’eau :

Il y a également différents traitements pour les eaux usées.

 

 

Mots clefs:

Vous pouvez laisser un commentaire ou vous inscrire au flux RSS.