8 conseils pour récupérer l’eau de pluie

Avant de vous dévoiler nos 8 conseils pour bien récupérer l’eau de pluie, commençons par faire un tour de ce que vous pouvez « espérer » en terme d’économie d’eau. Quelle quantité d’eau allez vous récupérer en installant un collecteur d’eau ?

récupérer l'eau de pluie

En moyenne, ce sont 600 litres d’eau de pluie par m2 de toiture que vous pouvez récupérer tous les ans. Même pendant les mois où il pleut le moins, les chiffres montrent que vous pouvez tout de même récupérer 30 à 40 litres par m2 de toiture. Cette eau de pluie récupérée aura de précieux usages.

L’eau de pluie collectée pour être utilisée :

Récupérer l’eau de pluie : ce qu’il faut savoir

Vous souhaitez optimiser votre installation afin de récupérer l’eau de pluie, voici nos conseils :

1. Choisissez bien l’emplacement de votre cuve à eau
Une cuve de récupération de l’eau, une fois raccordée à votre gouttière via un système (comme un collecteur d’eau de pluie), pourra se placer à différents endroits :

2. Choisissez une cuve résistante et adaptée à la récupération de l’eau de pluie
Il existe des cuves à eau en plastique, mais aussi des cuves à eau en béton.

Attention, les fosses toutes eaux ou les fosses septiques en béton ne sont pas prévues pour stocker de l’eau de pluie. Elles ne sont pas dimensionnées pour être utilisées à vide (faible résistance mécanique) et elles résistent mal dans le temps à l’acidité de l’eau de pluie (ces cuves finissent par être poreuses).

Une citerne de récupération d’eau de pluie en béton est très épaisse (6cm), pèse autour de 3 tonnes pour une 6000l, est fibrée en acier galvanisé… Sachez qu’il existe des cuves allant de 1000 à 120.000 litres en matières plastiques PE Haute Densité, anti UV, alimentaire… Préférez les modèles de fabrication française.

3. Placez bien votre cuve à eau
N’oubliez pas qu’une cuve à enterrer doit toujours être enterrée dans sa totalité et qu’il ne doit jamais y avoir plus d’un mètre entre la cuve et la surface du sol. Pour déterminer le volume de votre cuve, tenez compte de la pluviométrie moyenne annuelle de votre région (en mm/m²) ainsi que de la surface de votre toit (en m²).

4. Faut-il vider les réservoirs en hiver ?
Souvent, cette question des réservoirs revient. Sachez que seuls les réservoirs installés en extérieur devront être vidés, et ce pour une raison simple :  ils pourraient être endommagés par la glace. Les cuves enterrées ou mises en cave peuvent être utilisées toute l’année sans être vidées. Voila sans doutes une contrainte qui, selon votre budget, vous fera opter pour une cuve à eau enterrée.

5. Que faire lorsque la cuve à eau est pleine ?
Ce n’est pas forcément la première chose à laquelle vous pensez mais pourtant… Il est indispensable de prévoir un trop-plein. Celui-ci sera relié au réseau d’eaux pluviales (regard).

6. Y a t-il des aides financières pour l’installation d’une ?
Tout dépend de votre commune de résidence. Certaines municipalités accordent des aides financières lors de la pose d’une cuve à eau. Exemple avec la ville de Marcq-en-Barœul:

Globalement, le crédit d’impôts correspond à 25% du montant des équipements de récupération des eaux. La réduction concerne le coût des équipements, pas la main d’œuvre.

7. Puis-je utiliser l’eau de pluie à des fins alimentaires ?

Le Code Civil indique que  » tout propriétaire a le droit d’user et de disposer des eaux pluviales qui tombent sur son fonds «  (art.641) mais leur utilisation est surtout prévue pour un usage non alimentaire. A l’intérieur d’un bâtiment, l’ peut être utilisée :

Cette eau doit provenir de toitures inaccessibles et non composées d’amiante-ciment ou de plomb. Les risques sanitaires, et la nécessaire réflexion avant l’établissement de cette loi apparaissent clairement. Pour en savoir plus, consultez à ce sujet notre article sur l’arrêté eau de pluie.

8. Quelques gestes pour bien récupérer l’eau
Pour éviter la stagnation de grosses impuretés dans votre cuve à eau, comme des feuilles ou encore des oiseaux morts, nous vous recommandons de placer  des grilles de protection au-dessus de la descente des gouttières. Nettoyez ces grilles de protection tous les 2 mois pour être sûr d’une efficacité totale.

————————————————————————————————————————-

Acheter un collecteur d’eau de pluie ?

Avec un collecteur d’eau de pluie, 500 à 600 litres d’eau / m2 de toiture et par an peuvent être récupérés. Vous souhaitez installer un récupérateur d’eau de pluie ? Découvrez le modèle Babazinov simple à installer, médaillé au salon des Inventions de Genève.


————————————————————————————————————————-







Mots clefs: , , ,



Article de Ann-Charlotte -
Dernière mise à jour : le 28 février 2009.


Douchette Ecoxygen
Réalisez des économies d'eau avec
La douchette venturi Ecoxygen
www.bien-et-bio.com/douche-ecoxygen

Economiseur d'eau pour le robinet
Débit constant à 5 L/min quelle que soit la pression
Economiseur pour votre robinet mâle et femelle dès 5,90€
www.bien-et-bio.com/economiseur-robinet

Eco WC : éco plaquettes
Plaquettes faciles à installer dans vos WC
Réduit de moitié l'eau utilisée sans perte de confort
www.bien-et-bio.com/eco-wc

Vous pouvez laisser un commentaire ou vous inscrire au flux RSS.

Les commentaires :

À mon sens, on devrait publiciser d’avantage les bienfaits de la récupération de l’eau de pluie. Un autre petit pas dans la bonne direction…

Laisser un commentaire

(required)

(required)