define('WP_CRON_LOCK_TIMEOUT', 300); Réaliser des économies d'eau et éviter le gaspillage grâce aux économiseurs d'eau
Home Blog Page 3

PH de l’eau du robinet : comment l’améliorer ?

12

En sortie de robinet, le pH de l’eau que l’on boit en France est aux alentours de 7. De nombreuses études (voir billets précédents) nous ont montré les risques pour notre santé d’un terrain rendu trop acide (alimentation, stress, pollution) et les bienfaits de l’eau alcaline pour rééquilibrer le ph de l’organisme.

Ainsi, on estime qu’une eau dont le Ph est à 8 ou plus est alcaline, et bénéfique pour notre santé. En France, la qualité de l’eau d’alimentation doit impérativement être conforme aux normes de potabilité selon le décret du 20/12/2001. Principalement aux niveaux bactériologiques et physico-chimiques. De nombreux tests sont effectués pour contrôler la qualité de l’eau et son goût, qui doit rester le plus neutre possible. Mais quid du pH ?

4 idées de visites « ludiques » au sujet de l’eau pour vos vacances

0

ria, l’espace de l’eau, à Saint Jean du Bruel
Dans un ancien moulin du XIIIe siècle, embarquez vous dans un tourbillon de roues à eaux, turbines, barres interactives, jeux,… pour comprendre et s’informer à propos de l’eau tout en s’amusant.

Cet ancien moulin, situé à Saint-Jean du Bruel, a connu bien des reconversions et de redoutables crues depuis le 13e siècle. Après avoir travaillé pour la fabrication de bas au 18e siècle et, plus récemment, à la production d’électricité, il est aujourd’hui au cœur d’un espace pédagogique passionnant qui explique de manière interactive et ludique l’importance de l’eau pour l’homme.

Un verre d’eau lourde pour vivre plus longtemps ?

1

Fiona Macrae, du journal Daily Mail, propose un article intitulé « It’s time to raise a glass (of heavy water) to a longer life« . Pas passé inaperçu cet article fait le tour du web et l’information a notamment été reprise par France Info.

Pendant des siècles, l’humanité a cherché le secret d’une vie longue et saine. Et pendant des siècles, il semble que nous cherchions au mauvais endroit. Oubliez les pilules et les potions exotiques, la clé d’une vie plus longue pourrait être aussi simple qu’un verre d’eau. Des scientifiques pensent en effet que « l’eau lourde », c’est à dire une eau enrichie d’une forme rare de l’hydrogène pourrait nous permettre de vivre 10 ans de plus !

Pourquoi économiser l’eau en entreprise ? Exemple en Bretagne

1

Les chambres de commerce et d’industrie de Bretagne ainsi que l’Agence de l’eau Loire Bretagne ont édité un guide de la gestion de l’eau en entreprise. Il dresse un bilan de la situation en Bretagne et donne des pistes de réflexions pour tous.

Premier constat pour les entreprises (en fonction de leur secteur d’activité) : l’eau coûte cher. Quelque soit le mode d’approvisionnement en eau (forage, réseau public, prise d’eau), prélever et traiter l’eau coûte cher. Le prix de l’eau potable varie beaucoup d’une commune à l’autre. Ces variations reflètent des différences dans la qualité et la proximité de la ressource, de la vétusté et de la taille des équipements.

Les avantages des machines à bulles

1

L’eau gazeuse est appréciée en France, où elle représente environ 30 % de l’eau vendue en bouteilles. Attrait croissant pour les modes d’alimentation respectueux de l’environnement ou reflet d’un souci plus fort de préserver son pouvoir d’achat… Les raisons qui poussent à s’équiper d’une machine / fontaine à eau gazeuse sont nombreuses. Gustatives d’abord, car il est vrai que son goût est généralement agréable, qu’elle désaltère, facilite la digestion et qu’il y en a suffisamment de variantes pour que chacun trouve celle qui lui convient.

Une douche écologique en bois

2

Première douchette économe en eau à 8L/min réalisée avec des copeaux de bois (hêtre et acacia).
Dotée d’un jet tonique, cette douche écologique est la première pomme de douche réalisée à partir de Bio matériaux.

Cette douche écologique remplace votre douchette traditionnelle. Elle s’intègre harmonieusement dans votre décoration car le bois, de par sa texture et sa couleur, est très design. Pas d’effet Venturi sur cette douche, mais un système économe en eau, qui réduit le débit à 7 litres / minute.

Eau et environnement : tous concernés ?

1

Ces dernières années, la sensibilité environnementale a progressé dans les pays développés. Toutefois, cette forte réceptivité à des idées restées confidentielles jusqu’au milieu du vingtième siècle peine à se traduire par un engagement de masse dans des actions concrètes de protection de l’environnement.

Mis à part le tri sélectif des déchets qui a largement bénéficié des campagnes d’information et de sensibilisation, l’action face aux enjeux environnementaux n’est pas toujours très grande, notamment à cause d’un sentiment d’impuissance qui est partagé par beaucoup. L’enquête réalisée par le CRÉDOC pour le compte de l’Agence de l’eau Seine-Normandie montre ainsi l’attention portée par les Français à la qualité des ressources telles que l’air et l’eau. Elle témoigne de leur sensibilité à la protection des biens naturels. Mais ces opinions ne traduisent pas une forte implication. À peine 10% ont une propension affirmée à agir.

Plus intéressant encore, le clivage entre urbains et ruraux très marqué. En effet, les ruraux semblent disposer d’une connaissance plus concrète des enjeux mais ce sont les citadins qui, plus souvent, s’estiment à même d’agir en faveur de la protection de l’eau. Il ressort de cette étude que, comme souvent, les gestionnaires des ressources en eau, mal connus de la population, ont un important travail de sensibilisation à mener auprès du grand public.

Les personnes âgées se sentent peu concernées par ces thématiques… En effet, les aînés, tout comme les 18-24 ans, semblent peu sensibles aux problèmes environnementaux… Les seniors ont une tendance naturelle à moins se projetter moins dans l’avenir… Mais c’est aussi un phénomène générationnel auquel il faut faire face : La diffusion des messages à caractères « environnementaux » ne sont pas très anciens, et le développement a été plus limité chez les personnes déjà « agées ».

Comme souvent dans les études réalisées par les isntituts, revient la question du « pouvoir d’achat » et de la corrélation entre niveau de revenu et action… Il ressort de cette étude que le degré de sensibilité à l’environnement est fortement corrélé au niveau de revenu.

Cette étude a été réalisée par le Crédoc sur un échantillon de 1.400 personnes parmi les 17 millions de résidents du bassin Seine-Normandie, répartis sur 25 départements.

Réutiliser 95% des eaux utilisées au cours d’un processus industriel ? C’est possible

0

Le traitement des eaux industrielles, de l’alimentation au traitement des eaux usées, en passant par le conditionnement, est mal desservi. Les carences qui en résultent ne permettent pas aux usines de fabrication de réaliser des niveaux d’économie optimums.
À l’opposé du traitement des eaux urbaines et rurales, celui du traitement des eaux industrielles exige une considération propre à chaque cas. L’arsenal des moyens de traitement est beaucoup plus étendu et les façons de les combiner, considérablement plus grandes. Aucun cas industriel ne les regroupe tous, mais il faut les avoir tous à portée de l’esprit pour apporter à un cas spécifique la solution la plus appropriée. En matière d’eaux industrielles, la vue d’ensemble fait partie intégrante de la spécialisation. Le but du traitement des eaux usées est d’éliminer les résidus polluants pour rétablir la qualité première et naturelle de l’eau.

Les normes devenant de plus en plus sévères, les contingents prescrits sont souvent dépassés lors d’un déversement des eaux usées dans les canalisations.

Les industries, de par leurs différences, ont des besoins en eau différents, même si les grandes catégories d’eau utilisée restent identiques :

  • Eau d’alimentation et eau pour les utilités (tours de refroidissement, chaudières et utilisation dans le process)
  • Eau purifiée utilisée en microélectronique, pharmacie et cosmétique
  • Eau usée et gestion des boues
  • Eau réutilisée ou recyclée

Aujourd’hui, seulement 1 à 2 % des eaux usées sont recyclées pour être réutilisées. Les 98 à 99 % restants sont traitées puis rejetées dans le milieu naturel. Face à ce constat, Cédric Fontaine et William Maufroy ont mis au point de nouvelles solutions d’optimisation de la ressource en eau pour les industriels.

Le Wô est une solution qui n’a pas d’équivalent sur le marché en raison :

1/ de ses performances :
– jusqu’à 0 % de rejet d’eaux usées,
– jusqu’à 95 % des eaux de process réutilisées,
– qualité des eaux traitées inférieure à 5 ppm.

2/ de ses résultats :
– économie d’eau jusqu’à 100 % de la consommation,
– forte réduction des taxes d’assainissement,
– retour sur investissement dès 2 ans.

3/ du procédé :
contrairement aux systèmes d’épurations classiques fonctionnant sur la base du traitement et de la suppression des polluants, le Wô a pour principe de séparer et concentrer le polluant et extraire l’eau pure à partir de l’effluent traité. Plus qu’une révolution technologique, l’innovation du Wô repose sur une nouvelle approche ‘intellectuelle’ de la gestion des eaux usées. Elle permet de fonctionner en circuit fermé en
réutilisant l’eau à l’infini.

Le concept du Wô est né de la rencontre entre Cédric Fontaine et William Maufroy, deux jeunes entrepreneurs spécialistes des problématiques ‘eau’ depuis plus de cinq ans. C’est à l’occasion de ses chantiers de récupération d’eau de pluie que Cedric Fontaine, dirigeant d’Inovaren, a constaté que la logique actuelle de la gestion de l’eau est inadaptée aux industries, fortes consommatrices d’eau dans leur process. Les solutions proposées ne répondaient pas aux exigences de performances économiques et environnementales. Elles présentaient trop de gâchis et de pertes !

Le jeune entrepreneur souhaitait trouver une solution permettant de réutiliser la ressource à l’infini et ainsi rendre le site industriel autonome en alimentation d’eau.

Pour l’innovation, Cédric Fontaine s’est naturellement tourné vers William Maufroy qui travaille sur ces questions à travers son bureau d’études depuis plusieurs années. Pour l’ingénieur en traitement des eaux, l’enjeu actuel réside dans une logique de réemploi. Le nouveau procédé devait également répondre à des critères techniques, économiques et réglementaires. Un défi que les deux hommes ont réussi à relever en janvier 2009 après deux années de recherche.
Cédric, fondateur d’Inovaren et William Maufroy, fondateur d’Ingeneo, ont créé en décembre 2008 2ô Innovation pour exploiter les solutions du Wô à travers la marque Inovaren.

Pour en savoir plus :

Économie d’eau : conseils par l’Association Le Ponceau Ecodurable

1

L’Association Le Ponceau Ecodurable a pour projet la réalisation du premier eco quartier rénové de France à Cergy. « Le quartier du Ponceau, à Cergy dans le Val d’oise, représente un ensemble de 549 logements pour plus de 1200 habitants sur 9ha que nous voulons rénover selon les principes du développement durable qui tendent à une préservation de l’environnement naturel, social et économique« . Une excellente initiative que nous tenions à relayer sur Economie d’eau.

Dans le cadre de l’association des groupes de réflexion ont été mis en place pour traiter différents sujets sur le développement durable et sur la maitrise d’ouvrage durable. Parmi les différents groupes, le groupe « ECO GESTES » propose une série d’actions et de gestes à la portée de chacun, à réaliser dans le quotidien, pour essayer de préserver nos ressources naturelles.

C’est ainsi qu’a été édité ce document, une fiche pratique pour économiser l’eau. Riche en informations, cette fiche est très bien réalisée. Nous avons particulièrement appréciés la partie « Quelles économies réalisées ? » ou les auteurs présentent de manière claire les économies d’eau possibles dans son logement.

On retrouve également dans ce document des conseils, comme ceux que nous vous dispensons sur ce site.

3 types de petits équipements peuvent être installés pour réduire les consommations d’eau :

  • un « mitigeur-pomme douche » sur le poste « Bain/douche ».

Cela permet de fractionner les gouttes d’eau par un système de turbulence. La surface de contact avec la peau est plus grande, ce qui renforce son efficacité (débit de 6,5 l/min pour certains modèles à la place de 20 l/min pour une douche classique) De plus, il permet de fixer une température et éviter les pertes dues à l‘ajustement en début de douche. Economie : 30%.

  • une « chasse d’eau à double commande » pour le poste Sanitaire (WC).

La chasse d’eau à double débit consiste en deux boutons permettant de déclencher deux débits d’eau différents en fonction des besoins : le petit débit utilise 2 fois moins d’eau pour l’urine que le grand débit pour les selles. Economie : 30%.

  • des « mousseurs » sur les robinets de la maison ; cet équipement concerne les usages suivants : voiture-jardin, cuisine, boissons, divers…

En injectant de minuscules bulles d’air dans l’eau en sortie de robinet, vous consommez moins avec un confort identique : le jet reste tout aussi efficace par exemple pour rincer la vaisselle. Ce type d’embouts permet de diminuer le débit de 6 à 8 litres par minute (voire 5 litres pour les plus performants) au lieu de 12 litres par minute. Economie : 30%.

Nous vous invitons à consulter le site du Ponceau Ecodurable et à découvrir leur initiative.

L’eau alcaline ionisée

0

eau alcaline ioniséeL’eau alcaline ionisée permet de lutter contre l’acidose, en rééquilibrant l’équilibre acido-basique de l’organisme. Il est ainsi possible de prévenir et de traiter de nombreux problèmes de santé, en installant un ioniseur d’eau directement sur le robinet.

Déséquilibre acido-basique et santé

L’acidose correspond à un déséquilibre acido-basique. L’excès d’acidité dans l’organisme entraîne de nombreux problèmes de santé : déminéralisation, fatigue, migraines, sommeil perturbé, eczéma, constipation, douleurs articulaires (arthrite, rhumatismes), brûlures d’estomac, et même vieillissement prématuré et cancers.

Cet excès d’acidité est dû au stress et aux mauvaises habitudes alimentaires. Consommation excessive de viandes et de poisson, sucre et céréales raffinés, sodas, fromage, café, alcool, mais aussi tabac et stress : autant de causes à l’acidose.

Comment rétablir l’équilibre acide-base dans l’organisme ?

D’abord, en limitant les aliments acidifiants, mais aussi en favorisant les aliments alcalinisants (légumes verts par exemple). L’eau de boisson, si elle est alcaline, permet aussi de lutter contre les acides. Elle a une action détoxifiante et antioxydante (anti-radicaux libres libérés par les substances acidifiantes).

L’eau alcaline ionisée hydrate plus efficacement l’organisme

L’eau est rendue alcaline par ionisation. Ce traitement modifie la façon dont les molécules d’eau se regroupent. Dans une eau alcaline ionisée, les amas sont plus petits, donc mieux transportés au cœur des cellules. L’organisme est ainsi plus efficacement hydraté avec une eau alcaline ionisée.

Comment obtient-on de l’eau alcaline ionisée ?

Il suffit de s’équiper d’un ioniseur d’eau, qui fournit de l’eau alcaline ionisée, à volonté, à partir de l’eau du robinet. Il fonctionne par électrolyse, grâce à deux électrodes. L’idéal est d’en boire environ 1,5 litre chaque jour.

Block title

Ce guide d'achat dédié aux économies d'eau va aussi vous permettre de découvrir des articles sur les produits récupérateur et économiseur d’eau et des astuces pour en économiser facilement mais aussi de nombreuses information sur cette ressource à propos de son traitement, de sa consommation et de sa gestion ...