Accueil Consommation d'eau Ouarzazate Lake City, panne sèche ?

Ouarzazate Lake City, panne sèche ?

125
0
SHARE

Ouarzazate Lake City constitue un développement essentiel pour l’ensemble de la région de Ouarzazate, sur les contreforts de l’Atlas, déjà mondialement célèbre par la richesse de son patrimoine architectural et naturel. On pense particulièrement aux vallées du Drâa et du Dadès, mais aussi à ses studios de cinéma qui accueillent de prestigieuses productions internationales (‘7 ans au Tibet’, ‘Astérix et Cléopâtre’, ‘Gladiator’, …).

Ouarzazate Lake City représente un investissement total de plus de 600 millions d’Euro. L’attrait de cette destination entraînera une augmentation significative du nombre de visiteurs pour la région (tourisme pour particuliers,voyages d’affaires, …) mais aussi la création de milliers d’emplois directs.

Oui mais voila, un obstacle semble freiner se projet gigantesque. L’eau pourrait imposer la révision de la première version du projet…rien que l’arrosage des espaces verts de Ouarzazate Lake City équivaudrait à la consommation en eau potable de toute la population de Ouarzazate. C’est l’étude d’impact sur l’environnement commanditée par le maître d’ouvrage lui-même (Consortium Groupe Palmeraie Développement/Thomas & Piron/BMCE Bank) qui a révélé ce non respect des normes environnementales.

Hotel Ouarzazate

Au delà d’un simple problème d’eau, ce sont aussi des espèces qui seraient menacées : une partie des terrains promis à l’aménagement est déjà classée zone sensible par les documents d’urbanisme. D’où la remarque de l’étude: « Tout aménagement sur les berges du lac peut avoir des effets irréversibles sur des espèces rares et protégées« .

Les recommandations de l’étude peuvent prêter à sourire, mais vont vers une protection du milieu et un bon sens : le lac sera réduit à une simple fonction « décorative ». Il est conseillé de transformer les activités aquatiques en activités ne nécessitant pas / peu d’eau. De même que les cascades et aménagements gourmands en eau sont à proscrire. L’eau disponible dans les environs, doit d’abord servir à alimenter les habitants (la ville de Ouarzazate a une croissance de 3% / an) ainsi que la palmeraie.

Ouarzazate Aqua Park

Le green ne sera pas si green à Ouarzazate. Peut-on encore parler de « Lake » City ?

Pour en savoir plus :

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here