Mieux gérer l’eau

Economiser l’eau de la maison

Conscience écologique et vigilance économique se conjuguent lorsqu’il s’agit d’économiser l’eau dans la maison. En effet, l’eau est un poste incontournable de nos dépenses. Au niveau de la planète, on sait désormais que c’est un enjeux majeur source d’inégalités et de tensions. Si nous ne pouvons pas agir au niveau global, il est possible, pour chaque foyer, de diminuer sa consommation d’eau. C’est même assez simple. Cela implique d’être attentifs à nos gestes qui sont parfois des réflexes, et de s’équiper d’accessoires qui seront vite rentabilisés.


Lire la suite »

 

 

Mots clefs:

Vous pouvez laisser un commentaire ou vous inscrire au flux RSS.


Économiser l’eau : Quels moyens utiles pour diminuer sa consommation ?

L’eau est une ressource rare qu’il faut préserver. Économiser l’eau avec des moyens simples et économiques pour un développement équitable est possible.

Afin de mieux gérer cette ressource précieuse, il est important de mettre en évidence comment on consomme l’eau dans notre vie au quotidien et quels sont les moyens de mieux gérer cette ressource indispensable.

Pourquoi économiser l’eau ?

Il est primordial de consommer équitablement si nous voulons préserver les ressources de notre planète et en particulier l’eau.  Cette démarche écologique de « Mieux gérer la récupération et l’utilisation de l’eau de pluie » fait partie de l’un des engagements du Grenelle de l’environnement.

Encore peu utiliser chez les particuliers, récupérer l’eau de pluie est simple, utile, économique et permet de diminuer votre facture d’eau de manière significative tout en ayant une démarche responsable et citoyenne. Avec l’eau de pluie gratuite, vous pouvez soit l’utiliser pour un usage externe, comme arroser votre jardin, votre potager, nettoyer vos terrasses, mettre à niveau votre piscine, laver votre voiture mais aussi pour certains usages intérieurs comme l’eau des sanitaires, pour le linge ou laver vos sols.

Pour comprendre les enjeux de la consommation :

La répartition des volumes d’eau en % selon les types d’utilisation

La boisson représente une faible part de notre consommation avec seulement 1 % des besoins. L’eau utilisée pour les besoins de la cuisine représente 6 %, celle de la vaisselle avoisine les 10 % ; l’eau du linge 12 %, l’eau des sanitaires 20 %, l’eau des douches ou du bain atteint 39 %, jardin 6 % ; divers 6 %.

Coût de la consommation d’eau

Afin de rendre l’eau potable et de dépolluer les eaux usées, le coût de l’eau est devenu très cher. L’eau est une ressource gratuite mais son prix est dû à son assainissement, son traitement, mais aussi  aux  équipements de stockage, à sa distribution, auxquels des nombreux coûts s’ajoutent, comme la TVA et taxes communales… Le coût du m3 d’eau retraité est d’environ 3 euros du m3. Pour une consommation de 250 m3 annuelle, le coût est de 750 euros hors frais et taxes. Cette consommation contrôlée peut être diminué de 15 à 30 % avec des gestes simples et en investissant dans des dispositifs pour récupérer l’eau et choisissant des appareils consommant moins d’eau.

Pour diminuer votre facture d’eau annuelle tout en préservant l’environnement, il est primordial de la préserver et il est assez facile de diminuer sa consommation sans contrainte en particulier sur les 2 postes les plus consommateurs d’eau à savoir les sanitaires et la salle de bain qui représente 59 % de vos dépenses en eau annuel. En divisant par 2 la consommation de ces 2 postes cela vous permet de diminuer 15 % votre consommation annuelle totale.

Les différentes manières de réduire sa consommation d’eau :

Pour réduire la consommation d’eau, il existe différents moyens comme les récupérateurs d’eau à fixer sur une gouttière pour des usages non potables, des réducteurs de consommation, comme des douchettes, ou aérateurs d’eau pour vos éviers, sans oublier les petits gestes du quotidien.

Récupérer l’eau de pluie : simple pour un coût modeste

Si vous n’êtes pas détenteur d’un puits pour récupérer de l’eau de pluie, il existe d’autres systèmes comme des cuves en béton, des cuves en plastique, enterrées ou en surface avec des dispositifs à fixer sur une gouttière afin de récupérateurs l’eau de pluie.

C’est une solution écologique et économique. Pour ce faire, on récupère l’eau de pluie qui s’écoule du toit par les gouttières.

Avec cette eau collectée, il est possible de mettre en place un système pour la stocker et la filtrer et la distribuer selon les besoins de votre maison que cela soit pour vos toilettes, le lavage de vos sols ou l’utilisation de l’eau pour le lave-linge. (WC, lavage des sols, lave-linge)

Avec l’eau collectée dans des cuves extérieures ou récupérateurs d’eau de pluie, vous pouvez arroser votre jardin, votre potager, nettoyer votre voiture ou vos extérieurs ou remplir votre piscine.

Les réducteurs de consommation : des petites économies toute l’année

Des élément simples et peu onéreux, comme les réducteurs de consommation, permettent d’économiser l’eau et évitent de ne pas gaspiller l’eau de notre planète;

Découvrez le limitateur-régulateur de débit placé sur les embouts des robinets de lavabo, d’évier ou sur le flexible de la douche, l’embout mousseur-aérateur, le stop douche qui se monte juste avant le pommeau de la douche et arrête l’eau, la douchette économiseur d’eau réduit jusqu’à 6 litres/minutes en conservant la même puissance qu’un pommeau de douche classique, ou le dispositif d’une chasse d’eau économique à deux vitesses  contrôlable pour les WC, ou un réducteur d’espace pour minimiser le remplissage d’eau de la cuvette.

Des gestes simples au quotidien pour diminuer la consommation d’eau

Afin d’économiser son eau, il est simple de prendre l’habitude des bons petits gestes du quotidien. Choisir de prendre une douche au lieu d’un bain, réparer vos robinets et vos chasses d’eaux qui fuient, laver votre voiture avec un saut et une éponge, opter pour une douche au lieu de prendre un bain. Réparez une fuite  sachant qu’un robinet qui fuit une goutte d’eau par seconde, c’est plus de 200 litres à 500 litres d’eau gaspillée par jour

 

 

Vous pouvez laisser un commentaire ou vous inscrire au flux RSS.


Récupérer l’eau de pluie pour l’utiliser au jardin ou dans la maison

Récupérer l'eau potable pour la maison ou le jardinAujourd’hui, beaucoup d’habitations sont équipées de récupérateurs d’eau de pluie.

Qu’il s’agisse d’une installation complète, où l’eau de pluie est récupérée dans une cuve enterrée puis redistribuée par un système de canalisation dans la maison, ou d’un simple collecteur sur gouttière, nous cherchons tous à profiter de cette ressource naturelle.
En effet, nous savons que l’un des enjeux environnementaux majeurs des années à venir risque d’être la pénurie d’eau. Partout dans le monde, les dépenses sont croissantes.

A l’échelle d’une famille, c’est en moyenne 140 m3 d’eau qui sont consommés chaque année (pour 4 personnes), et qui lui sont facturés environ 400 €.

Lire la suite »

 

 

Vous pouvez laisser un commentaire ou vous inscrire au flux RSS.


Bien et Bio en partenariat avec Aide et Action

Souvenez-vous : l’été dernier, la boutique de produit Bio Bien et Bio s’était engagé auprès de l’association Aide et Action à reverser 5% du montant des ventes de produits liés aux économies d’eau.

Aide et Action
C’est avec plaisir que nous nous vous annonçons avoir récolté 500€ en faveur de l’association, argent qui sera dédié à des actions en faveur de l’éducation et de la santé !

Lire la suite »

 

 

Vous pouvez laisser un commentaire ou vous inscrire au flux RSS.


Economie d’eau : le guide pour réduire sa facture

On ne le dira jamais assez : Économiser l’eau est une priorité pour moins dépenser, moins polluer, et pour gérer sur le long terme cette ressource précieuse.
Mais chacun d’entre nous dépense et gaspille de l’eau tous les jours, parfois sans s’en rendre compte. Il faut donc agir.
Voici la liste des actions que vous pouvez faire pour réduire votre facture et votre consommation d’eau.

guide économie eau

L’eau, une ressource précieuse

Lire la suite »

 

 

Mots clefs: , , , , ,

Vous pouvez laisser un commentaire ou vous inscrire au flux RSS.


Réduire sa consommation d’eau pendant les chaleurs de l’été

La canicule est là, et les fortes chaleurs nous poussent à consommer de l’eau en grandes quantités.
Mais nous continuons à gaspiller de manière trop importante cette ressource précieuse. Voici donc quelques conseils pour réduire sa consommation d’eau pendant l’été.

Lire la suite »

 

 

Mots clefs: , , , , , , , , , ,

Vous pouvez laisser un commentaire ou vous inscrire au flux RSS.


4 idées de visites « ludiques » au sujet de l’eau pour vos vacances

ria, l’espace de l’eau, à Saint Jean du Bruel
Dans un ancien moulin du XIIIe siècle, embarquez vous dans un tourbillon de roues à eaux, turbines, barres interactives, jeux,… pour comprendre et s’informer à propos de l’eau tout en s’amusant.

Cet ancien moulin, situé à Saint-Jean du Bruel, a connu bien des reconversions et de redoutables crues depuis le 13e siècle. Après avoir travaillé pour la fabrication de bas au 18e siècle et, plus récemment, à la production d’électricité, il est aujourd’hui au cœur d’un espace pédagogique passionnant qui explique de manière interactive et ludique l’importance de l’eau pour l’homme.

Lire la suite »

 

 

Mots clefs: , ,

Vous pouvez laisser un commentaire ou vous inscrire au flux RSS.


Un verre d’eau lourde pour vivre plus longtemps ?

Fiona Macrae, du journal Daily Mail, propose un article intitulé « It’s time to raise a glass (of heavy water) to a longer life« . Pas passé inaperçu cet article fait le tour du web et l’information a notamment été reprise par France Info.

Pendant des siècles, l’humanité a cherché le secret d’une vie longue et saine. Et pendant des siècles, il semble que nous cherchions au mauvais endroit. Oubliez les pilules et les potions exotiques, la clé d’une vie plus longue pourrait être aussi simple qu’un verre d’eau. Des scientifiques pensent en effet que « l’eau lourde », c’est à dire une eau enrichie d’une forme rare de l’hydrogène pourrait nous permettre de vivre 10 ans de plus !

Lire la suite »

 

 

Mots clefs: , , ,

Vous pouvez laisser un commentaire ou vous inscrire au flux RSS.


Économie d’eau : conseils par l’Association Le Ponceau Ecodurable

L’Association Le Ponceau Ecodurable a pour projet la réalisation du premier eco quartier rénové de France à Cergy. « Le quartier du Ponceau, à Cergy dans le Val d’oise, représente un ensemble de 549 logements pour plus de 1200 habitants sur 9ha que nous voulons rénover selon les principes du développement durable qui tendent à une préservation de l’environnement naturel, social et économique« . Une excellente initiative que nous tenions à relayer sur Economie d’eau.

Dans le cadre de l’association des groupes de réflexion ont été mis en place pour traiter différents sujets sur le développement durable et sur la maitrise d’ouvrage durable. Parmi les différents groupes, le groupe « ECO GESTES » propose une série d’actions et de gestes à la portée de chacun, à réaliser dans le quotidien, pour essayer de préserver nos ressources naturelles.

C’est ainsi qu’a été édité ce document, une fiche pratique pour économiser l’eau. Riche en informations, cette fiche est très bien réalisée. Nous avons particulièrement appréciés la partie « Quelles économies réalisées ? » ou les auteurs présentent de manière claire les économies d’eau possibles dans son logement.

On retrouve également dans ce document des conseils, comme ceux que nous vous dispensons sur ce site.

3 types de petits équipements peuvent être installés pour réduire les consommations d’eau :

Cela permet de fractionner les gouttes d’eau par un système de turbulence. La surface de contact avec la peau est plus grande, ce qui renforce son efficacité (débit de 6,5 l/min pour certains modèles à la place de 20 l/min pour une douche classique) De plus, il permet de fixer une température et éviter les pertes dues à l‘ajustement en début de douche. Economie : 30%.

La chasse d’eau à double débit consiste en deux boutons permettant de déclencher deux débits d’eau différents en fonction des besoins : le petit débit utilise 2 fois moins d’eau pour l’urine que le grand débit pour les selles. Economie : 30%.

En injectant de minuscules bulles d’air dans l’eau en sortie de robinet, vous consommez moins avec un confort identique : le jet reste tout aussi efficace par exemple pour rincer la vaisselle. Ce type d’embouts permet de diminuer le débit de 6 à 8 litres par minute (voire 5 litres pour les plus performants) au lieu de 12 litres par minute. Economie : 30%.

Nous vous invitons à consulter le site du Ponceau Ecodurable et à découvrir leur initiative.

 

 

Mots clefs: , , ,

Vous pouvez laisser un commentaire ou vous inscrire au flux RSS.


Gaspillage de l’eau : exemples et chiffres

Nous essayons ici, de notre mieux, de nous faire l’écho des solutions d’économie d’eau. L’économie de l’eau est une nécessité, car le gaspillage de l’eau dans le monde et ses effets sont dévastateurs. Pour bien comprendre l’enjeu des économies d’eau, zoom aujourd’hui sur le gaspillage de l’eau dans le monde, avec 3 exemples.

Gaspillage de l’eau potable

Les recommandation du collectif WWF face au gaspillage de l’eau potable sont simples. La demande de WWF faite aux gouvernements et aux citoyens est de restaurer la qualité des eaux douces et d’économiser la consommation d’eau potable. Comment y parvenir ?

En réduisant la pollution, et en préservant les fonctions écologiques des zones humides pour maintenir leur rôle d’épuration naturel. Cela passe aussi par une réglementation appropriée pour favoriser les économies d’eau dans les nouveaux habitats (récupération des eaux de pluie, réducteurs de débit). Mais c’est aussi un changement dans nos gestes du quotidien qui fera émerger une vrai économie.
Dans un foyer, les consommations moyennes sont les suivantes :

Gaspillage de l’eau dans le monde

1,1 milliard de personnes dans le Monde doivent se laver, se baigner et boire de l’eau insalubre ! 5000 enfants meurent chaque jour de maladies liées à l’eau insalubre alors que pendant ce temps, en France, chaque habitant consomme pendant une journée, en moyenne, 140 litres d’eau potable et un Américain jusqu’à 600 litres! Bien que près de 70% de la surface de la Terre soit recouverte d’eau (97 % d’eau salée et 3 % d’eau douce), de nos jours 1.4 milliards de personnes n’ont pas accès à l’eau potable, soit presque 1/4 de la population mondiale !

Gaspillage de l’eau en Tunisie

Le tourisme, source de gaspillage de l’eau. Le touriste consomme en moyenne 300 litres d’eau par jour. L’eau constitue une source de consommation pour le touriste : celle des espaces verts des hébergements, des activités de loisirs (piscines, golfs, jardins…) Les touristes consomment jusqu’à deux fois plus d’eau que d’habitude. Soit 300 litres d’eau par jour et par personne. La pression du tourisme est la plus forte au moment où les ressources en eau sont rares et demandées par l’irrigation.

http://farm1.static.flickr.com/114/315198655_36520f340e.jpg?v=0

Deux opérateurs interviennent pour l’eau potable à l’échelle nationale en Tunisie. Le premier est le département du génie rural au Ministère de l’Agriculture qui assure l’alimentation en eau potable en milieu rural, le deuxième est la SONEDE (Société Nationale d’Exploitation et de Distribution des Eaux), qui alimente la population urbaine et rurale agglomérée. Cependant la gestion des eaux usées est du ressort de
l’Office National de l’Assainissement (ONAS) placé sous la tutelle du Ministère de l’Environnement et de l’Aménagement du Territoire.

Gaspillage de l’eau au Maroc

Au Maroc, aujourd’hui, une partie de la population rurale n’a toujours pas accès aux ressources fondamentales que sont l’eau potable ou encore l’électricité. 8% seulement de la population rurale possède un raccordement à l’eau potable du réseau publique (contre 83% en milieu urbain). Cette fracture, due à un manque d’investissement est en train d’être comblée par le « Programme d’Approvisionnement Groupé en Eau Potable des Populations Rurales ». Ce programme lancé en 1995 (année de sécheresse importante au Maroc) permet à de nouvelles familles de recevoir l’eau potable. Il s’agit là d’une opportunité pour éviter le gaspillage de l’eau. Ainsi, des outils pédagogiques pour les familles et les enfants, vont leur permettre de prendre de bonnes habitudes dès le départ et ainsi ne pas faire les mêmes erreurs de gaspillage que les Européens !

La principale mesure incitative au Maroc est la facturation en fonction de la consommation réelle, mais avec une tarification par tranche de consommation :

Cette tarification des tranches présente une grande disparité selon les villes. La différenciation tarifaire entre les différentes tranches peut être considérée comme incitative (rapport allant jusqu’à plus de 4 entre le prix de la tranche > 60 m3 et celui de la tranche 0 – 24 m3).

Gaspillage d’eau potable en France

6,3 milliards de m3, c’est le volume d’eau potable utilisé en France en 2002 par les particuliers, les communes et les services publiques (IFEN, 2005). Sur les 19 % d’eau prélevés en France, seulement 2,5 % sont utilisés à des fins alimentaires, alors que les traitements pour la rendre potable coûtent chers.

En France, depuis le début des années 90, la tendance générale de la consommation d’eau potable est évaluée à la baisse. Cette baisse se révèle durable et s’observe, globalement au niveau national et même local, dans la plupart des périmètres de distribution de l’eau. Cette baisse de la consommation en France est due à une politique d’économie d’eau dont le principe est le suivant:

Cibler et définir les secteurs d’intervention : Les diagnostics d’économie d’eau qui visent à définir l’état des lieux afin de bâtir une politique cohérente d’économie d’eau, peuvent être effectués à plusieurs échelles :

A l’échelle du bassin : l’objectif est de déterminer les secteurs offrant le plus de potentialité en matière d’économie des ressources en eau. A l’échelle de la collectivité locale : Au niveau de la ville, il est utile de déterminer les consommateurs selon le type d’activités afin de connaître leur importance et leur évolution.

Pour en savoir plus :

Crédit photo : calips96

 

 

Mots clefs: , , , ,

Vous pouvez laisser un commentaire ou vous inscrire au flux RSS.