Accueil Eau & Photographie L’eau en Aquitaine, un réseau de cours d’eau dense

L’eau en Aquitaine, un réseau de cours d’eau dense

179
1
SHARE

L’eau en Aquitaine est partout, avec la côte océane bien sûr, mais aussi avec le plus grand estuaire d’Europe, un réseau de cours d’eau dense, des centaines d’étangs, de marais, de zones humides, des sources d‘eau minérales et thermales. La question de la qualité est donc primordiale. En dépit de points de pollution qui persistent, la qualité de l’eau affiche de bons résultats.

eau aquitaine

L’appauvrissement des nappes profondes engendré par les prélèvements d’eau destinée à l’alimentation, l’industrie et l’agriculture est également préoccupant. Toutefois, il convient de rester vigilant face aux risques d’inondations, bien identifiés localement.

Eau en Aquitaine : L’estuaire

Pas tout à fait un fleuve et pas encore une mer, l’estuaire de la Gironde déroule une palette de terroirs magnifiés par un patrimoine architectural de qualité. Paysages viticoles, prairies humides gagnées de part et d’autre du fleuve, prestigieux vignobles du Médoc, citadelles et châteaux,…surgissent entre la terre et l’eau..

Eau en Aquitaine : Les paysages maritimes

La façade atlantique constitue un espace naturel et touristique bien préservé. Les dunes ouvrent sur l’immensité de l’océan et offrent une côte encore sauvage. Du nord Médoc au sud des landes, de vastes étendues, des étangs littoraux nichés au creux des forêts se succèdent, présentant une biodiversité
exceptionnelle.

Le Bassin d’Arcachon et la Côte Basque occupent une place à part entre atouts touristiques et activités maritimes. Ils voient aujourd’hui leur charme mis quelque peu à mal par le développement urbain récent.

Eau en Aquitaine : Les paysages fluviaux

Si les rivières des Landes réservent des paysages secrets à l’ombre des forêts-galeries, les paysages fluviaux
(Garonne, Dordogne, Lot, Adour et Gaves…) se caractérisent par d’amples plaines, terres d’accueil de l’activité des hommes. Poly-cultures traditionnelles, vergers, cultures sous abris… l’agriculture façonne les paysages, tandis que les villes et leurs périphéries rompent la cohérence des paysages par un développement quelque peu désordonné des infrastructures.

La Garonne à Toulouse

Photo de Stéphane Giner

« La Garonne, notre fleuve, est une véritable poubelle. On sait que les fleuves sont pollués, que les variétés de poissons s’amenuisent, … mais il faut vraiment mettre les pieds dans l’eau pour s’en rendre compte. Metaux, plastiques, détritus ménagers, taches d’huile, le tout couplé à une odeur sympatique de vase semi chimique et saupoudré de miliers de moucherons » explique Stéphane Giner.

Pour en savoir plus :

  • L’Environnement en Aquitaine

Crédit photo : Catherine…

1 commentaire

  1. L’excellente photo de Stéphane Giner est en même temps répugnante. Des décennies, des siècles d’indifférence l’ont ainsi rendus. Mais la vie nous offre toujours une deuxième chance, il faut savoir la saisir. Il faut au fait une volonté politique et la volonté politique débute avec les électeurs. Alors debout là-dedans, prenez-vous en main, vous avec un si beau pays.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here