Accueil Actualité de l'eau Journée mondiale de l’eau : bilan 2011 en France et dans le...

Journée mondiale de l’eau : bilan 2011 en France et dans le monde

232
2
SHARE

Journee mondiale de l eau 2011Cette nouvelle journée mondiale de l’eau est une bonne occasion pour faire le point sur la situation de l’eau dans le monde.
On le sait, l’accès à l’eau est inégal : manque d’approvisionnement dans certaines zones, sécheresse, insalubrité, mais également disparités importantes de coût et de qualité dans notre pays.
De nombreuses ONG dénoncent une situation humainement inacceptable dans une trop grande partie du monde, tandis qu’en France, les associations de consommateurs réclament davantage de transparence sur la qualité et le coût de l’eau qui arrive à leur robinet.
Essayons d’y voir plus clair…

L’accès à l’eau potable dans le monde

Le thème central de la journée mondiale de l’eau 2011 est l’urbanisme. En effet, 25% des habitants des villes de par le monde n’ont pas accès à l’eau potable et à l’assainissement.
Cette insalubrité est la première cause de mortalité au monde, responsable du décès de 1,1million d’adultes et 1,1 million d’enfants par an du fait de maladies diarrhéiques, mais aussi de la propagation du choléra, poliomyélite, hépatite A ou E, ou fièvre thyphoïde.
En Afrique, au total 141 millions de personnes n’ont pas accès à l’eau potable.
Outre la problématique de l’accès, le coût de l’eau reste trop souvent élevé dans les zones où l’eau potable est accessible. Ainsi, à Nairobi, au Kenya, le prix de l’eau est 5 à 7 fois plus important que dans certaines villes des Etats-Unis. De la même manière, à Karachi, au Pakistan, l’eau est plus chère qu’à Paris.

Le coût de l’eau en France

Mais au sein même de notre pays, il existe des difficultés économiques liées à l’accès à l’eau.
On estime que 2 millions de foyers y ont une facture d’eau dépassant 3% de leurs revenus, ce qui est de nature à mettre en péril leur équilibre sanitaire.
Alertée de cette situation, l’Assemblée nationale a voté en décembre 2010 la loi « relative à la solidarité dans le domaine de l’alimentation en eau potable et de l’assainissement » qui vise à diminuer le coût de l’eau pour les foyers en rencontrant des difficultés financières.
Ainsi, à partir du 1er janvier 2012, les 15 premiers mètres cubes utilisés dans l’année leur seront facturés 0.10€ chacun, puis le prix augmentera par palier pour atteindre 0.83€/m3 à partir de 200 m3 utilisés.
Sur l’ensemble du territoire français, le tarif moyen du m3 d’eau était de 3 € en janvier 2009. Il avait subit une augmentation de 50% depuis 1994.

prix de l eau en France
Tarif de l’eau en France

Cette forte instabilité illustre un marché détenu par des acteurs privés, au sein duquel il est difficile d’obtenir des informations et une cohérence. En effet, le prix de l’eau peut varier de 1 à 7 selon les villes, et passer de 2,5 €/m3 à 3 €/m3 sur deux communes limitrophes…
Les communes sont censées fournir les informations sur le coût de leur eau à l’ONEMA (Office National de l’Eau et des Milieux Aquatiques). Or, aujourd’hui, seules 1.800 collectivités sur 36.000 l’auraient fait, soit 3% des collectivités.
Face à cette situation, les associations 60 millions de consommateurs et France Libertés lancent une opération : « Prix de l’eau : opération transparence ».
Cette enquête en ligne accessible sur le site : www.prixdeleau.fr propose à chaque citoyen de renseigner pendant un an le tarif et le détail du prix de l’eau dans sa commune. Les associations projettent de communiquer les résultats qui donneront une vision claire du prix de l’eau en France à l’occasion du Forum mondial de l’eau, le 22 mars 2012 à Marseille.
Plongez donc le nez dans vos factures d’eau, et participez à cette initiative qui permettra de faire avancer le débat. Et si vous constatez que le coût de votre eau est excessif, ou que votre consommation pourrait être diminuée, sachez que des solutions très simples existent pour réaliser des économies d’eau.
En équipant les robinets de votre logement de réducteurs de débit d’eau, vous pouvez réaliser jusqu’à 50% d’économies ! Des solutions existent également pour réaliser des économies d’eau sous la douche.
Quant aux WC, dont on sait qu’ils sont l’une des premières sources de consommation d’eau des foyers, équipez-les d’économiseurs d’eau pour WC.
Pour le jardin et la voiture, profitez de ce que la nature vous offre, avec des récupérateurs d’eau de pluie.

La qualité de l’eau en France

75% des eaux françaises seraient contaminées par les pesticides, soit 96% des cours d´eau et 61% des nappes phréatiques.
Plus palpable encore pour les consommateurs : des résidus de médicament ont été trouvés dans près de 25% des eaux du robinet. 19 molécules différentes ont été identifiées, et on retrouve souvent la présence simultanée de plusieurs molécules, dont des antiépileptiques et des anxiolytiques.
mauvaise qualite eau
Si norme ni aucun dosage ne permet actuellement d’identifier un danger sanitaire dans la présence de cette contamination de l’eau, gardons en tête que nous la buvons, et que nous la rejetons dans la nature.
Ainsi, de plus en plus de personnes interloquées par ce constat, désireuses d’apporter à leurs familles une garantie de qualité de leur eau de boisson choisissent de s’équiper de systèmes de filtration.
De nombreuses possibilités s’offrent à elles, qui sont aujourd’hui extrêmement performantes :

  • les filtres à eau du robinet, qui purifient directement l’eau à la sortie du robinet,
  • les fontaines purifiantes, qui, grâce à leurs filtres complets éliminent la quasi-totalité des polluants,
  • mais aussi les ioniseurs d’eau, qui leur fournissent une eau parfaitement filtrée, mais également alcaline, ce qui leur permet d’apporter un surplus de vitalité à leur organisme. Des filtres à eau à 0.01 microns sont même disponibles pour ces ioniseurs d’eau, qui permettent de rendre potable de l’eau qui ne l’est pas.

Enregistrer

2 Commentaires

  1. Il est de notre devoir d’économiser l’eau, dans de nombreuses années il est même peut-être envisageable que l’on se battra pour avoir quelques litres d’eau.
    Pour ma part tous mes robinets et WC sont équipés afin de réduire le débit, c’est très efficace.
    Mais autre problème la qualité, ça fait peur, en effet, pesticides, particules de médicaments et le plus inquiétant PCB.
    Et les eaux radioactives ou vont-elles?

  2. Il y a un truc auquel personne ne pense :
    Isoler correctement les tuyaux d’eau chaude !!

    Eh oui, en hiver lorsqu’il fait bien froid, pendant combien de temps faite-vous couler l’eau avant d’avoir de l’eau chaude ?

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here