Accueil Mieux gérer l'eau Les actions du département de l’Hérault pour la conservation de l’eau

Les actions du département de l’Hérault pour la conservation de l’eau

89
0
SHARE

Le Département de l’Hérault mène depuis 20 ans une politique de l’eau axée sur :

  • une gestion patrimoniale des milieux aquatiques,
  • l’amélioration et la mutualisation des connaissances,
  • l’assistance technique et financière auprès des collectivités.

En 2006, le Conseil Général de l’Hérault a consacré une dépense de 34 550 000 € pour l’eau et l’environnement, et plus d’une cinquantaine d’agents travaillent quotidiennement pour la mise en oeuvre des actions consacrées à l’eau et aux milieux aquatiques.

S’inscrivant dans le cadre réglementaire de la Directive Cadre Européenne sur l’Eau et de la Loi sur l’Eau de
2006, les principales actions du Département de l’Hérault s’organisent autour d’une gestion concertée et planifiée au niveau des bassins versants et des structures associées (10 structures de gestion existantes), ainsi qu’une gestion patrimoniale se caractérisant principalement par le suivi de la qualité et des débits des cours d’eau et l’inventaire départementale des zones humides.

Depuis plusieurs années, le Département de l’Hérault s’implique au sein de nombreux projets européens INTERREG et LIFE autour des problématiques « eau » et « risques naturels majeurs » : AQUANET, AQUAMED, INUNDA, COSCO, OCR-INCENDI, GEOASSEV, AWARE, RECYCLAQUA, partenaire du programme HELP UNESCO

Le département de l’Hérault fournit également une assistance technique et financière aux communes qui se manifeste au travers de :

  • deux services d’assistance technique aux stations d’épuration et l’assainissement non collectif (SATESE et SATANC) qui suivent le fonctionnement d’environ 300 stations d’épuration,
  • du financement et de la protection des 585 captages et de différents programmes départementaux d’aide financière et technique aux collectivités territoriales pour leurs programmes d’alimentation en eau potable, sécurisation et diversification des ressources, hydraulique communale et agricole.. .

En collaboration avec l’Agence de l’Eau, l’Etat et le BRGM, le Département a mis en place depuis 2001 un suivi de la qualité des eaux superficielles et souterraines à travers le Réseau Fédérateur Eau et Milieux, constituant un outil de connaissance et de gestion intégrée du patrimoine.

Le Département de l’Hérault est propriétaire de plusieurs barrages, dont les plus importants sont le barrage de Salagou et le barrage des Olivettes. Chaque ouvrage satisfait un ou plusieurs usages : écrêtement des crues, irrigation, tourisme, soutien d’étiage, hydroélectricité.

Dans le cadre de sa stratégie de gestion du risque inondation, le Département de l’Hérault soutient et développe des actions de réduction du risque au droit de ses propres ouvrages (routes, collèges, ouvrages hydrauliques) et auprès des collectivités : construction d’ouvrages de protection contre les crues, sensibilisation de la population, alerte de crues…

Pour en savoir plus :

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here