Economie d’eau : les mesures d’ordre technique

Économiser l’eau, économiser l’eau… C’est une préoccupation, nous vous informons régulièrement sur les meilleures pratiques. Aujourd’hui, en s’appuyant sur une étude sur l’économie d’eau par l’institut méditerranéen de l’eau, voici trois types de mesures d’ordre technique qui peuvent vous permettre de réaliser des économies d’eau :

Economiseurs d’eau : les compteurs individuels

En France, en l’absence de compteurs individuels, les consommations dans les bâtiments collectifs sont calculées sous forme de ratios. Ces calculs de consommation d’eau se font soit par rapport à la superficie du logement, soit par le nombre de locataires. Mais ce mode de comptage est par nature imprécis car trop global. Cette évaluation floue de la consommation d’eau n’encourage pas les consommateurs à surveiller leur consommation. Pourtant, le comptage individuel est un levier puissant pour lutter contre le gaspillage. Avoir un suivi via compteur est un outil de responsabilisation.

Depuis quelques années, la pose de compteurs est entreprise par les associations de copropriétaires. Les premiers retours montrent que le simple effet d’annonce de la mise en place du comptage individuel entraîne une baisse (de l’ordre de 15 à 30%) des consommations d’eau.

Deux types de compteurs existent :

Economiseurs d’eau : le suivi de la consommation

Le suivi de la consommation chez les abonnés est un moyen de détection des surconsommations accidentelles et des anomalies relatives au bon fonctionnement du compteur (mauvais fonctionnement ou blocage par exemple). Lire à ce sujet notre article pour contrôler sa consommation d’eau. Dans cet article vous retrouverez notamment un tableau de suivi de consommation.

Economiseurs d’eau : les matériels économiseurs

On distingue divers types de matériels permettant de réaliser des économies d’eau :

Les limiteurs de débits :
Ces équipements permettent de réduire le gaspillage d’eau généré par une surpression ou un débit important dans les canalisations. Le fait d’assurer une pression convenable chez les abonnés conduit à éviter les désagréments des bruits et vibrations désagréables au niveau des installations intérieures, à favoriser la sauvegarde des installations internes des abonnés et à minimiser leurs volumes consommés par la limitation du gaspillage ainsi que du débit des pertes internes si elles existent.

Les opérations de réduction de la pression sur le réseau de distribution ont entraîné une nette baisse de débit de fuites chez les abonnés. Ceci permet de réduire la «fatigue » des installations et d’augmenter leur durée de vie.

Les « aérateurs » :
ce sont des systèmes à grille que l’on place à l’extrémité du col de cygne. Ils limitent le débit d’eau en aérant le jet, ce qui évite la sensation d’insuffisance de jet et réduisent ainsi la consommation d’eau jusqu’à 50%.

Les économiseurs d’eau existent en deux versions :

  1. embout mâle
  2. ou embout femelle en fonction du type de robinetterie.

Voir à ce sujet notre article sur les mousseurs mâme ou femelle.

Les robinets : boutons poussoirs, robinets temporisés, mitigeurs,…
Les robinets temporisés et les boutons poussoirs
permettent d’éviter les pertes d’eau dues au phénomène des robinets laissés ouverts.

Les mitigeurs permettent d’augmenter le confort d’utilisation, en diminuant le temps de recherche de la bonne température, ce qui permet de réaliser jusqu’à 10% d’économie.

Les douchettes économiques, montées sur un flexible de douche, réduisent le débit de la douche en diminuant la section du passage, leur efficacité est voisine de 50%.

Les systèmes de chasse (WC) :
Il existe maintenant sur le marché des systèmes double chasse, associés à des réservoirs de capacité plus faibles que celui du système classique. L’installation de ce système permet d’économiser près de 60 % sur la consommation de WC d’un logement, soit près de 17% sur la consommation globale du logement.

Il existe également des systèmes dits interrompables, ils comportent un seul bouton poussoir, sur lequel une première impulsion déclenche la chasse et une deuxième impulsion l’arrête. Ce système est fiable, mais son efficacité est faible car la plupart du temps l’utilisateur oublie de donner la deuxième impulsion.

Enfin, il existe aussi des plaques à placer dans la cuve d’eau qui vont réduire le débit de la chasse, sans changer l’utilisation. Cet économiseur d’eau WC se nomme EcoWC

Les appareils ménagers (lave-linge, lave-vaisselle)
Le développement d’une gamme de machine de lave-linge économe en énergie et en eau, a permis de réduire la consommation de moitié, soit une économie de 50% (60 à 70 litres par lavage).

Bien que les lave-vaisselle classiques consomment moins d’eau que le lavage à la main, les nouveaux produits commercialisés proposent des appareils avec une consommation réduite de 50% (entre 17 à 20 litres pour les plus économes).

Pour en savoir plus :

Crédit photo : TobTob







Mots clefs: , , ,



Article de Ann-Charlotte -
Dernière mise à jour : le 1 décembre 2008.


Douchette Ecoxygen
Réalisez des économies d'eau avec
La douchette venturi Ecoxygen
www.bien-et-bio.com/douche-ecoxygen

Economiseur d'eau pour le robinet
Débit constant à 5 L/min quelle que soit la pression
Economiseur pour votre robinet mâle et femelle dès 5,90€
www.bien-et-bio.com/economiseur-robinet

Eco WC : éco plaquettes
Plaquettes faciles à installer dans vos WC
Réduit de moitié l'eau utilisée sans perte de confort
www.bien-et-bio.com/eco-wc

Vous pouvez laisser un commentaire ou vous inscrire au flux RSS.

Les commentaires :

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

(required)

(required)