Accueil Actualité de l'eau Eau et environnement : tous concernés ?

Eau et environnement : tous concernés ?

141
1
SHARE

Ces dernières années, la sensibilité environnementale a progressé dans les pays développés. Toutefois, cette forte réceptivité à des idées restées confidentielles jusqu’au milieu du vingtième siècle peine à se traduire par un engagement de masse dans des actions concrètes de protection de l’environnement.

Mis à part le tri sélectif des déchets qui a largement bénéficié des campagnes d’information et de sensibilisation, l’action face aux enjeux environnementaux n’est pas toujours très grande, notamment à cause d’un sentiment d’impuissance qui est partagé par beaucoup. L’enquête réalisée par le CRÉDOC pour le compte de l’Agence de l’eau Seine-Normandie montre ainsi l’attention portée par les Français à la qualité des ressources telles que l’air et l’eau. Elle témoigne de leur sensibilité à la protection des biens naturels. Mais ces opinions ne traduisent pas une forte implication. À peine 10% ont une propension affirmée à agir.

Plus intéressant encore, le clivage entre urbains et ruraux très marqué. En effet, les ruraux semblent disposer d’une connaissance plus concrète des enjeux mais ce sont les citadins qui, plus souvent, s’estiment à même d’agir en faveur de la protection de l’eau. Il ressort de cette étude que, comme souvent, les gestionnaires des ressources en eau, mal connus de la population, ont un important travail de sensibilisation à mener auprès du grand public.

Les personnes âgées se sentent peu concernées par ces thématiques… En effet, les aînés, tout comme les 18-24 ans, semblent peu sensibles aux problèmes environnementaux… Les seniors ont une tendance naturelle à moins se projetter moins dans l’avenir… Mais c’est aussi un phénomène générationnel auquel il faut faire face : La diffusion des messages à caractères « environnementaux » ne sont pas très anciens, et le développement a été plus limité chez les personnes déjà « agées ».

Comme souvent dans les études réalisées par les isntituts, revient la question du « pouvoir d’achat » et de la corrélation entre niveau de revenu et action… Il ressort de cette étude que le degré de sensibilité à l’environnement est fortement corrélé au niveau de revenu.

Cette étude a été réalisée par le Crédoc sur un échantillon de 1.400 personnes parmi les 17 millions de résidents du bassin Seine-Normandie, répartis sur 25 départements.

1 commentaire

  1. Bien que chacun doive améliorer son comportement environnemental, il n’en demeure pas moins que l’état doit mettre en place des programmes de sensibilisation, des règlements et des lois qui, progressivement, nous amèneront vers un comportement plus responsable. Étant donné, qu’effectivement les mieux nantis sembles plus sensibilisés, il faut que les législations nous amènent à être plus respectueux.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here