Consommation d’eau

Les Français consomment davantage d’eau en bouteille

Le marché de l’eau en bouteille a progressé de 15% en France ces 5 dernières années. Il représente désormais 6 milliards de litres d’eau par an.

Les français achètent de plus en plus de bouteille d'eau

L’eau en bouteille plutôt que celle du robinet

L’argument majeur qui pousse les français à consommer de l’eau en bouteille plutôt que de l’eau du robinet est la qualité et la pureté de cette eau. Filtrée naturellement (lors de son passage sous la roche) et riche en minéraux, l’eau minérale représente pour beaucoup une gageure pour la santé. A contrario, la réputation de l’eau municipale se détériore du fait des doutes grandissants des français sur la qualité de l’eau, et de l’augmentation de son tarif.

Des efforts marketing déployés ces dernières années pour rendre toujours plus séduisantes les bouteilles d’eau ont également porté leurs fruits : formats de bouteilles, décorations, parfums…toutes ces actions contribuent à rendre l’eau en bouteille attrayante pour les adultes et les enfants.

Le coût de l’eau en bouteille

Mais cet attrait a un prix ! Alors que l’eau du robinet en France coûte en moyenne 0,004 € par litre, le tarif de l’eau de source en bouteille est de 0,20€/l et celui de l’eau minérale de 0,40€/l. L’eau en bouteille est donc en moyenne 50 à 100 fois plus chère que l’eau du robinet.

Pour un foyer français, dont la consommation moyenne est de 179 litres d’eau par an, la différence de coût entre la consommation d’eau du robinet et la consommation d’eau en bouteille revient donc à un budget compris entre 35 € (eau de source) et 71 € (eau minérale) par an.

Fait remarquable et positif, le goût des consommateurs pour les eaux en bouteille semble bien concurrencer leur appétence pour les boissons sucrées. En effet, en France comme aux Etats-Unis, le marché des ventes d’eau en bouteille vient de dépasser celui des ventes des bouteilles de jus et de soda pour la première fois, .

Moins de calories, d’additifs et d’aspartam pour autant de plaisir et des bienfaits sur la santé : la croissance du marché de l’eau en bouteille est bénéfique pour les consommateurs.

Reste le poids écologique de conditionnement et transport des eaux en bouteille qui, lui, promet de s’alourdir.

 

 

Mots clefs:

Vous pouvez laisser un commentaire ou vous inscrire au flux RSS.


Economies d’eau : combien peut-on gagner ?

economie-eau-combienChaque Français dépense en moyenne 195 €/an pour les 151 litres d’eau qu’il utilise chaque jour.

Sur cette consommation d’eau, 39% est liée à l’utilisation de la salle de bain, et 20% aux toilettes, soit au moins 115€ sur lesquels il est possible de réaliser des économies sans perdre son confort.

Ces chiffres reflètent des réalités disparates : en 2012, 20% des Français ne se lavaient qu’une fois tous les deux jours, 3,5% des personnes une seule fois par semaine et 11,5% plus d’une fois par jour.

Lire la suite »

 

 

Mots clefs:

Vous pouvez laisser un commentaire ou vous inscrire au flux RSS.


Douchette économique filtrante EVA : économiser l’eau tout en la purifiant

douchette EVANous vous avons parlé dans plusieurs articles des appareils vous permettant de réaliser des économies d’eau. Ils sont efficaces pour diminuer votre facture d’eau et protéger l’environnement, mais n’améliorent pas la qualité de l’eau.

Malheureusement, on sait que la qualité de l’eau dans nos villes n’est pas toujours exemplaire. Médicaments, traitements hormonaux, pollution des canalisations…de nombreux facteurs impactent négativement la qualité de l’eau.

Il existe désormais un pommeau de douche capable de vous procurer une eau saine et pure, tout en réalisant jusqu’à 30% d’économies sur votre facture d’eau : le pommeau de douche EVA.

Lire la suite »

 

 

Mots clefs: ,

Vous pouvez laisser un commentaire ou vous inscrire au flux RSS.


Quelle température et quelle qualité d’eau pour votre thé ?

Quelle est la température d’eau idéale pour l’infusion de votre thé ? Sur certains sachets de thé, cette information est disponible, ce n’est pas le cas de tous les thés vendus dans le commerce. Au cas ou cette information vous manque, ajoutez donc cette page à vos favoris pour retrouver en un clin d’oeil ces températures « repères » pour votre thé.

Lire la suite »

 

 

Mots clefs: , , , ,

Vous pouvez laisser un commentaire ou vous inscrire au flux RSS.


Pourquoi économiser l’eau en entreprise ? Exemple en Bretagne

Les chambres de commerce et d’industrie de Bretagne ainsi que l’Agence de l’eau Loire Bretagne ont édité un guide de la gestion de l’eau en entreprise. Il dresse un bilan de la situation en Bretagne et donne des pistes de réflexions pour tous.

Premier constat pour les entreprises (en fonction de leur secteur d’activité) : l’eau coûte cher. Quelque soit le mode d’approvisionnement en eau (forage, réseau public, prise d’eau), prélever et traiter l’eau coûte cher. Le prix de l’eau potable varie beaucoup d’une commune à l’autre. Ces variations reflètent des différences dans la qualité et la proximité de la ressource, de la vétusté et de la taille des équipements.

Lire la suite »

 

 

Mots clefs: , , ,

Vous pouvez laisser un commentaire ou vous inscrire au flux RSS.


Les avantages des machines à bulles

L’eau gazeuse est appréciée en France, où elle représente environ 30 % de l’eau vendue en bouteilles. Attrait croissant pour les modes d’alimentation respectueux de l’environnement ou reflet d’un souci plus fort de préserver son pouvoir d’achat… Les raisons qui poussent à s’équiper d’une machine / fontaine à eau gazeuse sont nombreuses. Gustatives d’abord, car il est vrai que son goût est généralement agréable, qu’elle désaltère, facilite la digestion et qu’il y en a suffisamment de variantes pour que chacun trouve celle qui lui convient.

Lire la suite »

 

 

Mots clefs: , , , , ,

Vous pouvez laisser un commentaire ou vous inscrire au flux RSS.


Économie d’eau : conseils par l’Association Le Ponceau Ecodurable

L’Association Le Ponceau Ecodurable a pour projet la réalisation du premier eco quartier rénové de France à Cergy. « Le quartier du Ponceau, à Cergy dans le Val d’oise, représente un ensemble de 549 logements pour plus de 1200 habitants sur 9ha que nous voulons rénover selon les principes du développement durable qui tendent à une préservation de l’environnement naturel, social et économique« . Une excellente initiative que nous tenions à relayer sur Economie d’eau.

Dans le cadre de l’association des groupes de réflexion ont été mis en place pour traiter différents sujets sur le développement durable et sur la maitrise d’ouvrage durable. Parmi les différents groupes, le groupe « ECO GESTES » propose une série d’actions et de gestes à la portée de chacun, à réaliser dans le quotidien, pour essayer de préserver nos ressources naturelles.

C’est ainsi qu’a été édité ce document, une fiche pratique pour économiser l’eau. Riche en informations, cette fiche est très bien réalisée. Nous avons particulièrement appréciés la partie « Quelles économies réalisées ? » ou les auteurs présentent de manière claire les économies d’eau possibles dans son logement.

On retrouve également dans ce document des conseils, comme ceux que nous vous dispensons sur ce site.

3 types de petits équipements peuvent être installés pour réduire les consommations d’eau :

Cela permet de fractionner les gouttes d’eau par un système de turbulence. La surface de contact avec la peau est plus grande, ce qui renforce son efficacité (débit de 6,5 l/min pour certains modèles à la place de 20 l/min pour une douche classique) De plus, il permet de fixer une température et éviter les pertes dues à l‘ajustement en début de douche. Economie : 30%.

La chasse d’eau à double débit consiste en deux boutons permettant de déclencher deux débits d’eau différents en fonction des besoins : le petit débit utilise 2 fois moins d’eau pour l’urine que le grand débit pour les selles. Economie : 30%.

En injectant de minuscules bulles d’air dans l’eau en sortie de robinet, vous consommez moins avec un confort identique : le jet reste tout aussi efficace par exemple pour rincer la vaisselle. Ce type d’embouts permet de diminuer le débit de 6 à 8 litres par minute (voire 5 litres pour les plus performants) au lieu de 12 litres par minute. Economie : 30%.

Nous vous invitons à consulter le site du Ponceau Ecodurable et à découvrir leur initiative.

 

 

Mots clefs: , , ,

Vous pouvez laisser un commentaire ou vous inscrire au flux RSS.


Gaspillage de l’eau : « des inégalités qui sont aujourd’hui inacceptables »

Loic FauchonLoïc Fauchon, président du Conseil mondial de l’eau, organisateur du 5e Forum mondial qui débute dans une semaine à Istanbul, a tenu hier une conférence de presse. Il a, au travers de ses explications, donné le ton des débats.

« Depuis 50 ans, les politiques de l’eau dans le monde entier ont consisté à apporter toujours plus d’eau. On ne s’est absolument pas soucié de la consommation d’eau qui a pris des proportions de gaspillage éhonté dans certains pays » explique t-il. Il est vrai qu’à voir la liste des pays et leur consommation d’eau, certains chiffres sont totalement dingues !

Loïc Fauchon va même jusqu’à pointer du doigt « certaines villes des Etats-Unis [qui] consomment jusqu’à 1000 litres d’eau par jour et par habitant là où dans une région d’Afrique on en consommera 40 ». Ces inégalités sont inacceptables, le Forum Mondial de l’eau a là une chance de prendre des décisions importantes pour les décennies à venir.

L’eau insalubre est la première cause de mortalité

L’eau insalubre provoquerait 8 millions de morts chaque année dont 1,8 million d’enfants.

Le gaspillage de l'eau en AfriqueEnviron 900 millions d’êtres humains n’ont pas accès à l’eau potable et 2,5 milliards ont peu d’accès à l’assainissement. Pourtant, des solutions de traitement de l’eau et de distribution existent. Notre entreprise (Bien et Bio) reverse une partie de ses bénéfices à des associations. C’est dans ce cadre que l’an passé, nous avons choisit de financer une pompe à eau pour faciliter l’accès à l’eau au sein d’un village Africain. Par cette action, Bien et Bio a donné à des centaines de personnes l’accès à une eau saine indispensable à leur bonne santé, en collaboration avec l’association Care.

Action pour le droit et l’accès à l’eau potable

L’association Solidarités (Aide Humanitaire d’Urgence) a mis en place une pétition qui sera remise aux autorités françaises, à la Commission Européenne et à l’ONU lors de la Journée Mondiale de l’Eau le 22 mars 2009. Cette pétition est un appel en direction des autorités compétentes pour leur demander :

Pétition Solidarités.orgCette pétition, organisée à l’occasion du Forum Mondial de l’eau, vient nous rappeler la triste réalité liée à l’eau… L’eau non potable tue, chaque jour. Chaque minute, 15 personnes meurent dans le monde, victimes de maladies liées à l’eau insalubre. On estime que 8 millions de personnes meurent de ce problème chaque année, et beaucoup sont des enfants.

1/6 de la population mondiale n’a pas accès à l’eau potable et 2,5 milliards de personnes n’ont pas accès à l’assainissement de l’eau. Ouvrir un robinet, geste anodin de notre quotidien, devient soudainement un luxe. Pourtant, traiter 20,000 litres d’eau insalubre pour la rendre potable nécessite moins d’une heure. L’association Solidarités souligne ainsi que pour faire changer cette situation,  il faut faire « pression sur les décideurs politiques pour qu’ils mettent en place les actions nécessaires« .

 

 

Mots clefs: , , , , , ,

Vous pouvez laisser un commentaire ou vous inscrire au flux RSS.


Récupérer l’eau de pluie : le fonctionnement des collecteurs

Le prix de l’eau flambe, ce n’est pas une nouveauté. Un consommateur utilise en moyenne 150 à 200 litres d’eau par jour. Le budget d’eau d’un foyer de 4 personnes par an ne cesse de croitre. Vous le savez, sur Economie d’eau, nous essayons de vous faire partager les solutions pour économiser l’eau. Face au prix moyen du m3 qui est en augmentation constante, la récupération de l’eau de pluie à la maison apparait comme une excellente initiative. Grâce à l’eau de pluie, vous pouvez économiser jusqu’à 50% sur votre consommation d’eau.

L’eau potable coûte cher, et elle devient qui plus est une denrée rare dans bien des pays. De plus, l’eau potable n’est pas toujours utile pour certaines activités, notamment le jardin, ou encore l’eau des toilettes. L’eau de pluie, outre le fait qu’elle soit gratuite, ne contient ni calcaire ni chlore. Pour le jardin, la voiture et les toilettes, c’est donc une eau parfaitement adaptée.

Fonctionnement du collecteur d’eau de pluie

L’eau qui descend de votre gouttière est centrifugée le long des parois, ce qui permet d’en récupérer la quasi totalité lors de faibles précipitations. En cas de pluies importantes, le débit est limité par la section du robinet, et le surplus s’évacue au centre de l’écope. Consultez le schéma ci-dessous pour voir en détail le fonctionnement du collecteur d’eau de pluie.

collecteurs d'eau de pluie

Les feuilles sont filtrées, et l’eau peut ensuite aller dans une cuve, un arrosoir, etc… Voir dans la suite du texte notre paragraphe consacré à l’utilisation de l’eau de pluie.

Utilisation d’un collecteur d’eau de pluie

Pour récupérer une eau de bonne qualité, il est indispensable de la filtrer. Attention toutefois, ces filtrages de l’eau de pluie ne rendent pas pour autant l’eau de pluie potable. Elle ne doit pas être utilisée pour le bain ni la douche, etc… Pour rappel, il est interdit de connecter le réseau d’eau de pluie sur celui de ville.

L’eau de pluie, une fois collectée, pourra servir pour remplir la piscine, ou arroser vos plantes de jardin. Voici un schéma présentant les utilisations possibles de cette eau de pluie :

collecteur d'eau de pluie

Où acheter un collecteur d’eau de pluie ?

Un modèle en particulier se démarque par son prix attractif mais aussi sa facilité d’installation. Il s’agit du collecteur d’eau de pluie Babazinov, médaillé au salon des Inventions de Genève et premier prix de l’académie du Bricolage et Jardinage en 1998. Ce collecteur est reconnu pour sa qualité et son ingéniosité.

L’installation simple du collecteur de pluie Babazinov a fait sa réputation. Un schéma en 4 étapes, qui présente comment installer votre collecteur sur votre gouttière est disponible sur le site Bien et Bio.

Les Avantages de ce collecteur d’eau de pluie :

 

 

Mots clefs: , , , ,

Vous pouvez laisser un commentaire ou vous inscrire au flux RSS.


Des trousses de valorisation de l’eau à Ottawa

En tenant compte de la croissance démographique, la Ville d’Ottawa vise à réduire la production journalière maximum des usines de purification de l’eau  de 25 % d’ici la fin de 2008. L’objectif ultime est même de 50 % de réduction d’ici la fin de 2014. Entre autres solutions d’économie d’eau, les aérateurs et les pommes de douche à débit réduit permettent de diminuer considérablement la consommation d’eau et d’énergie.

Ottawa décide de distribuer des trousses de valorisation de l’eau

Pour avoir cette trouse, vous devez être résident de la ville d’Ottawa. « Pour obtenir votre trousse gratuite, rendez-vous à l’un des sept centres du service à la clientèle, remplissez un formulaire de demande et présentez une pièce d’identité portant votre adresse, comme votre facture d’eau de la Ville » explique le site de la ville. Une capitale qui distribue des produits économiseurs d’eau. Ca ne se trouve pas tous les jours ! Imaginez que Paris en fasse autant. Et pourquoi pas d’ailleurs !

La trousse offerte par la Ville d’Ottawa comprend :

La ville d’ottawa dispense des informations pour installer ces appareils.

« Les aérateurs et les pommes de douche sont généralement faciles à installer. Vous devez cependant prendre des précautions particulières lorsque vous remplacez des aérateurs ou des pommes de douche qui sont en place depuis longtemps, ou sont endommagés ou entartrés. Avant d’installer vos dispositifs, lisez attentivement les instructions fournies avec la trousse. Au besoin, demandez l’aide d’un plombier professionnel ».

Crédit photo : James R. Skinner

 

 

Mots clefs: , , , ,

Vous pouvez laisser un commentaire ou vous inscrire au flux RSS.